Monde

L'accident nucléaire de Three Mile Island n'est «pas significatif»

Temps de lecture : 2 min

La Commission de régulation nucléaire américaine (NRC) a affirmé que la petite quantité de radiation détectée à la centrale nucléaire de Three Mile Island n'est «pas significative». Un spécialiste a déclaré à ABC News qu'il n'y a aucune indication de ce que la radiation a dépassé ou même approché les limites réglementaires.

Environ 150 employés de la centrale de Pennsylvanie avaient été renvoyés chez eux samedi 21 novembre par précaution, mais les autorités ont depuis confirmé qu'il n'y avait pas de risque de santé publique. Des tests d'exposition aux radiations sont en cours sur des ouvriers. Le site est fermé pour des opérations de maintenance depuis le 26 octobre.

La centrale de Three Mile Island est célèbre depuis l'accident de 1979, où le cœur d'un des réacteurs avait fondu. L'incident avait été classé au niveau 5 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES).

[Lire l'article complet sur ABC New]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: rowens27, Flickr, CC

Newsletters

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

Que ce soit au travers de billets ou d'œuvres d'art, il n'existe que très peu de visages aussi reconnaissables que le sien.

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Après soixante-quinze ans de neutralité pour l'une et plus de deux cents ans pour l'autre, la Finlande et la Suède ont décidé de rejoindre l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord. Cette décision aura de vastes conséquences pour le continent européen.

Le nouveau visage de la mondialisation

Le nouveau visage de la mondialisation

Avec la pandémie de Covid-19 et l'invasion de l'Ukraine, le commerce mondial est profondément perturbé. Faut-il y voir les premiers signes d'une démondialisation que certains appellent de leurs vœux? Ce serait aller un peu vite en besogne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio