Monde / Économie

Vers l'ère de l'«agro-impérialisme»

Temps de lecture : 2 min

Quand Robert Zeigler, un botaniste américain de renom, a été invité par l'Arabie Saoudite pour une série de discussions autour du problème du faible niveau de stocks alimentaires du pays, il pensait qu'il allait pouvoir leur venter les mérites de ses recherches sur le «riz miracle», qui permet d'obtenir plus de récoltes à partir d'une même étendue de terrain.

Mais les Saoudiens avaient d'autres projets en tête: au lieu d'essayer d'augmenter la productivité de leur agriculture, ils ont expliqué à la délégation de Zeigler qu'ils avaient l'intention d'investir des milliards de dollars dans des plantations de riz et autres aliments de base dans des pays africains comme le Mali, le Sénégal, le Soudan et l'Ethiopie.

«Divers facteurs, certains fugaces, comme le boom du prix des aliments, et d'autres intraitables, comme l'augmentation de la population mondiale et le manque d'eau, ont crée un marché des terres agricoles. Des nations riches mais aux ressources agraires limitées au Moyen-Orient, en Asie et ailleurs cherchent à externaliser leur production alimentaire dans des endroits où les champs sont bon marché et abondants», explique le New York Times.

Comme la plupart de la surface cultivable de la Terre est déjà utilisée (certaines estimations parlent de 90%), ces pays se sont tournés vers la région la moins développée du Monde, l'Afrique. Le quotidien américain explore ce nouveau phénomène mondial et les rapports de forces qui se créent entre pays pauvres producteurs et pays riches importateurs, et se demande s'il est en train de naître un «agro-impérialisme.»

Regardez ce document de la FAO sur les ventes de terres en Afrique:

 

 

[Lire l'article complet sur nytimes.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

A LIRE AUSSI SUR SLATE: «G8: climat colonial dans les Abruzzes» ; «La révolution agricole, urgente et indipensable»

Image de Une: Irargerich, Flickr, CC

Slate.fr

Newsletters

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Le président américain a officiellement lancé sa campagne de réélection lors d'un discours en Floride, le 18 juin 2019.

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

La rapports sociaux et la géographie y sont pour beaucoup.

Quand le Québec file un mauvais coton

Quand le Québec file un mauvais coton

[BLOG You Will Never Hate Alone] Le Québec vient d'adopter une loi sur la laïcité. Quand soudain l'ennemi de la Belle Province n'est plus le colon anglais, mais une musulmane voilée.

Newsletters