Un militaire tué par un confrère mineur

Slate.fr, mis à jour le 22.11.2009 à 20 h 08

Un militaire de moins de 20 ans a été tué par arme blanche, dimanche 22 novembre près de Reims, lors de manoeuvres. Selon toute vraisemblance,  l'homicide (perpétré à l'aide d'une dizaine de coups de couteau) aurait fait suite à une altercation entre la victime et un collègue, un autre militaire donc, du 501e régiment de chars de combat de Mourmelon (Marne), mais encore mineur. Ce jeune homme a été mis en garde à vue à la gendarmerie de Reims.

L'homicide a eu lieu à 6h30 dimanche matin sur un terrain militaire du fort de Montbré (Marne), à une dizaine de kilomètres au sud de Reims. Les deux militaires, qui avaient été incorporés début novembre, «bivouaquaient avec plusieurs autres de leurs camarades», rapporte le procureur de Reims, Fabrice Belargent sur le journal régional de France 3. La victime et son agresseur présumé étaient de faction, chargés de surveiller le campement.

«Leurs camarades qui dormaient ont été réveillés parce qu'ils ont entendu des cris. Lorsqu'ils sont sortis de leur tente, ils ont constaté qu'un de leur camarade était blessé et ils ont vu dans le même temps un autre militaire qui prenait la fuite, sans arme de dotation», a ajouté le procureur.

D'importants moyens de gendarmerie avaient été déployés pour retrouver l'auteur présumé du meurtre, qui s'est finalement rendu au commissariat de police de Reims où il a été placé en garde à vue.

[Lire l'article complet sur leparisien.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Reims, Google Map
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte