Tech & internet

À 6 ans, elle discute avec Echo d'Amazon et commande une maison de poupée et des cookies

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 06.01.2017 à 13 h 18

Repéré sur ABC, KTLA

Surprise, les parents!

Amazon Echo Dot | Guillermo Fernandes via Flickr CC License by

Amazon Echo Dot | Guillermo Fernandes via Flickr CC License by

L'Echo d'Amazon n'a pas encore débarqué en France, mais cette petite histoire devrait servir à tous les parents qui prévoient d'en acheter un. À Dallas, au Texas, une mère de famille a eu la surprise de recevoir une drôle de notification lui indiquant que sa commande Amazon venait d'être envoyée. En réalité, Megan Neitzel n'avait rien commandé, mais sa fille de 6 ans, Brooke, s'était amusé avec l'assistant vocal d'Amazon quelques minutes auparavant.

«Je lui ai demandé si elle pouvait commander une maison de poupée et quelques cookies. Elle m'a demandé si c'était ce que je voulais, et je lui ai répondu que oui», explique-t-elle à la chaîne ABC.

Brooke a bien essayé de nier qu'elle était derrière la commande, elle a finalement avoué à sa mère que c'était bien elle qui avait dit à Alexa de faire ces 162 dollars d'achats. Sa mère a bien essayé d'annuler la commande, mais elle avait déjà été traitée, avant d'être livrée dans la journée.

«La boîte était aussi grosse que Brooke. Il nous a fallu un chariot pour la faire rentrer dans la maison», explique sa mère.

Code à quatre chiffres

Plutôt que de renvoyer la commande –et puisque Brooke a déjà une maison de poupée–, les parents ont décidé d'offrir le tout à un hôpital pour enfants, histoire d'en faire une leçon pour leurs enfants. Les cookies continuent d'être distribués.

Les parents, eux, auront au moins découvert comment fonctionne Echo. KTLA explique que les règles ont désormais changé pour l'utiliser.

«Maintenant, si qui que ce soit dans la famille essaie de commander quelque chose via Alexa, il faut rentrer un code à quatre chiffres. Megan Neitzel et son mari ont aussi mis en place des règles sur la façon dont leurs enfants doivent interagir avec Alexa.»

Ce n'est pas la première fois qu'un assistant vocal d'Amazon est détourné par un enfant. Fin 2016, une vidéo montrait un enfant demandant à Alexa de «jouer digger digger» et qui se voyait proposer des suggestions de porno, sous les cris de ses parents un peu alarmés par la situation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte