Monde

Des milliers de joints gratuits seront distribués le jour de l'investiture de Trump

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 06.01.2017 à 10 h 45

Repéré sur USA Today

Pour demander la légalisation du cannabis au niveau fédéral, une association invite des sympathisants à fumer leurs joints ensemble pendant le discours d'investiture de Trump.

Un fumeur de joint lors du 420 Rally, une célébration annuelle du cannabis à Denver le 21 mai 2016 I JASON CONNOLLY/AFP.

Un fumeur de joint lors du 420 Rally, une célébration annuelle du cannabis à Denver le 21 mai 2016 I JASON CONNOLLY/AFP.

À Washington le 20 janvier prochain, il sera possible d'assister à l'investiture du 45e président des États-Unis, Donald Trump, mais aussi de recevoir du cannabis gratuit. En effet, une association locale pro-marijuana, la DC Cannabis Coalition (ou DCMJ), a annoncé que 4.200 joints seraient distribués en marge des festivités officielles, rapporte USA Today.

Ce cannabis gratuit n'est pas purement récréatif: il s'agit d'une manifestation politique en faveur de la légalisation et contre la nomination par Trump d'un ministre de la Justice farouchement opposé à la légalisation. En effet, une fois la distribution finie, les militants sont appelés à se diriger vers le National Mall, l'esplanade d'où la foule pourra regarder Trump prêter serment et faire son discours. Après exactement 4 minutes et 20 secondes de discours, les pro-cannabis sont encouragés à allumer leur joint ensemble.

Le choix de 4.200 joints et 4 minutes 20 ne sont pas un hasard: 420 est le nombre fétiche des fumeurs de joints depuis les années 1970.

Un acte illégal

Si Trump lui-même semble plutôt modéré sur la question de la légalisation –il a dit qu'il fallait laisser les États décider– son nominé pour le ministère de la Justice, Jeff Sessions, a récemment critiqué l'administration Obama pour ne pas avoir sanctionné les huit États qui ont légalisé la vente et la production de cannabis récréatif.

La distribution de joints à Washington (réservée aux plus de 21 ans) est une action légale, même si fumer en public demeure passible de 25 dollars d'amende. Depuis le passage de l'Initiative 71 en 2014, il est en effet légal de cultiver, posséder et offrir 56 grammes de cannabis ou moins (la vente reste illégale).

Selon le compte Twitter de l'association, les préparatifs sont déjà en cours:

Si vous arrivez à deviner combien il y a de joints dans ces sacs, vous pouvez en gagner un gratuit à #Trump420!

Ceci dit, le fondateur de la DC Cannabis Coalition, Adam Eidinger, tient à préciser aux manifestants que fumer sur l'esplanade du National Mall demeure illégal, car il s'agit d'une propriété de l'État fédéral.

«Nous allons leur dire que s'ils fument dans une propriété de l'État fédéral, ils risquent d'être arrêtés. Mais il s'agit d'une forme de désobéissance civile.»

Eidinger a expliqué à ABC News que la résistance allait commencer dès les 10 et 11 janvier, au moment des audiences de confirmation du probable ministre de la Justice, Jeff Sessions. Des militants seront présents au Sénat et ils auront beaucoup fumé avant de venir afin qu'une odeur de cannabis se répande dans la salle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte