Smart CitésCulture

Apparemment, si tu ne visites pas Bordeaux en 2017, tu as raté ton année

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 09.01.2017 à 9 h 16

Repéré sur Los Angeles Times, La Provence

Après le Lonely Planet, c'est un quotidien américain, le Los Angeles Times, qui place Bordeaux dans son classement des villes à visiter cette année. Pourquoi tant d'amour, et surtout, tant de classements?

Place de la Bourse à Bordeaux, via Wikimedia.

Place de la Bourse à Bordeaux, via Wikimedia.

Bordeaux vit indéniablement son moment. Après être sortie première du classement des villes du monde à visiter en 2017 de l’éditeur de guides Lonely Planet, la capitale de la région Nouvelle Aquitaine vient d’être distinguée par le Los Angeles Times dans sa liste des 17 destinations de 2017. Bordeaux y côitoie notamment Vancouver Island, Helsinki, Hong Kong, le parc national Yosemite ou San Francisco.

Comme le Lonely avant lui, le quotidien récompense un mélange de tradition (vin et patrimoine inscrit à l'Unesco) et de modernité, avec le réaménagement des berges de la Garonne. Bordeaux semble également bénéficier d'un effet d'agenda, avec l'inauguration l'année dernière de sa Cité du vin, et la ligne LGV qui mettra la ville à 2 heures de Paris à partir du mois de juillet.

Aberrations

Des critères de classement assez consensuels donc. Mais avec leur multiplication en fin d'année, il arrive aussi que la machine à classer s'emballe et aboutisse à des incongruités. Avec son classement des 17 quartiers les plus «en vogue» au monde, qui se basait sur la progression de la fréquentation entre 2015 et 2016, Airbnb a ainsi distingué Marseille et en particulier son quartier des Chutes-Lavie, quartier populaire au dynamisme festif pour le moins discret.

Comme l'a ensuite signalé La Provence, l'apparition inattendue de ce quartier dans le classement était surtout due à la hausse des réservations de locations lors de l'Euro 2016, plutôt qu'au statut d'«épicentre de la transformation de Marseille de cité portuaire en une incontournable destination touristique» dont l'honorait le géant californien de la location d'apparts entre particuliers.

Le classement Airbnb des quartiers tendance de l'année précédente, dévoilé début 2016, classait par ailleurs le quartier des Capucins à Bordeaux en quatrième position, avec 960% de croissance de fréquentation sur l'année 2015.

Correctif: une première version de l'article affirmait à tort que Bordeaux était première du classement du Los Angeles Times: il s'agissait en fait d'une première place due au choix de ce journal d'effectuer un classement alphabétique des 17 destinations.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte