Culture

George Michael, icône cool de la mode

Emeline Amétis, mis à jour le 26.12.2016 à 16 h 05

Les clips du chanteur britannique constituent de véritables archives pour quiconque serait intéressé par l'histoire de la mode.

Capture d'écran du clip de «Wake me up before you go-go».

Capture d'écran du clip de «Wake me up before you go-go».

George Michael est mort à l’âge de 53 ans des suites de problèmes de cœur, selon son attaché de presse. Comme Prince et David Bowie, décédés en cette année 2016, le chanteur britannique emporte avec lui un sens du style certain. De Wham! à sa carrière solo, son intérêt pour la mode s'est ressenti à travers ses clips, notamment à son apogée, pendant les années 1980 et 1990. Des décennies dont les influences inondent la culture underground et les défilés depuis quelques années déjà.

1.Wake me up, before you go-go!(1982-1986)

Parmi les incontournables clips de Wham!, impossible de ne pas citer: 

- «Club Tropicana», avec les iconiques lunettes de soleil Wayfarer de l'époque,

- «Last Christmas» son long manteau à épaulettes et ses pulls dignes d'un épisode de Twin Peaks,  

- ou encore «Wham Rap!» et «Bad Boys» dans lesquels perfectos et brushings sont de sortie. 

Mais «Wake Me Up Before You Go-Go» est sans doute celui qui interpelle le plus. Kitsch pour certains, emblématique pour d'autres, le vidéo clip est un véritable symbole de la décennie.

Une chose est sûre, avec ses mitaines jaunes fluo, son pull rose et son mini short bicolore, personne ne pourra lui reprocher de ne pas avoir compris la variante du look «color block» des années 1980.

2.Faith(1987)

Personne n'en doute: la carrière solo de George Michael a été un moyen pour lui de s'affirmer. Exit l'image du garçon sage entretenue avec Wham!, place au sulfureux artiste qui marquera la décennie, encensé par la Madonne en personne.

Dès lors, le blouson de cuir n'est plus occasionnel et devient même une marque de fabrique à laquelle il associe le plus souvent de larges lunettes de soleil, un jean délavé et sa boucle d'oreille culte, en forme de crucifix.

De son premier album, on retient surtout le titre éponyme, «Faith», et le provocant «I Want Your Sex», censuré au Royaume-Uni. 

3.Freedom! '90Les années 1990 et 2000

Naomi dans «Freedom! '90»

S'il se fait plus discret –pas de photo de lui sur la couverture de son album Listen Without Prejudice, Vol. 1, il n'apparaît pas non plus dans son clip «Freedom '90»–, le chanteur laisse toujours autant de place à la mode.

Dans «Freedom! '90» justement, le clip réalisé par David Fincher, George Michael laisse le play-back à Cindy Crawford, Naomi Campbell, Linda Evangelista, Christy Turlington et Tatjana Patitz, déjà top-models reconnues.

Jennifer Gerson Uffalussy commente dans Yahoo Style:

«George Michael a insisté pour que la participation de ces femmes serve uniquement à renforcer leur carrière et à consolider leur place d’influenceuses culturelles. Et il avait raison, notamment grâce à l’esthétique du clip, qui représentait une série de choix qui, à la fois, renversait et renforçait l’idée du "top model" dans la conscience culturelle collective de l’époque. Les effets s’en ressentent encore aujourd’hui.»

Quelques années plus tard, en 1992, George Michael met une nouvelle fois des mannequins sur le devant de la scène pour illustrer son clip «Too Funky» qui met en scène un défilé des plus déjantés.

S'ensuivront les années 2000 pendant lesquelles George Michael a troqué son blouson contre des costumes-cravate plus sobres, comme dans «As» le clip d'une reprise de Steevie Wonder, en featuring avec Mary J. Blige.

Une exception pour le futuriste «Freeek!», clip réalisé par Joseph Kahn, collaborateur d'Aaliyah et Janet Jackson.

En septembre 2016, Vogue lui rendait hommage en revisitant le clip de «Freedom! '90». Preuve, s’il en faut, que la mode est une boucle infinie.

 

Une vidéo publiée par Vogue (@voguemagazine) le

Emeline Amétis
Emeline Amétis (62 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte