Sports

France-Irlande: la FIFA a déjà annulé un match

Slate.fr, mis à jour le 19.11.2009 à 18 h 17

Thierry Henry au Stade de France le 18 novembre 2009, REUTERS/Benoit Tessier

Thierry Henry au Stade de France le 18 novembre 2009, REUTERS/Benoit Tessier

La Fédération irlandaise de football (FAI) a annoncé jeudi 19 novembre qu'elle allait officiellement demander à la FIFA que soit rejoué le match de barrage retour contre la France en éliminatoires de la Coupe du monde de football 2010. Les Bleus se sont qualifiés la veille pour la Coupe du monde de football grâce à une main volontaire de leur attaquant et capitaine, Thierry Henry, qui a reconnu par la suite sa faute de main. La fédération irlandaise a déclaré dans un communiqué:

Des preuves en images incontestables d'une main d'Henry, qui a amené le but de la France dans le temps additionnel, ont été vues par des millions de fans de football à travers le monde. La mauvaise décision d'arbitrage flagrante d'accorder ce but écorne l'intégrité de notre sport. Nous demandons aujourd'hui à la FIFA, en tant qu'organisation dirigeante de notre sport, de faire en sorte que ce match soit rejoué.

La faute de main a été confirmée par le commissaire de la Fifa, l'observateur de l'arbitrage et les arbitres du match, ainsi que par le joueur lui-même.

Il existe un précédent pour l'invalidation d'un tel résultat. En 2005, le Bureau de la Commission d'Organisation de la Coupe du Monde de la Fifa avait décidé d'invalider les résultats du match de qualification pour la Coupe du monde entre l'Ouzbékistan et le Bahreïn sur la base d'une «erreur technique de l'arbitre de la rencontre.»

La Fédération irlandaise de football espère que la Fifa et son comité de discipline agiront de la même manière pour que les standards du fair-play et l'intégrité du jeu soient respectés, au nom de tous les fans de football de la planète.

Interrogé sur la demande irlandaise,un porte-parole de la FIFA a indiqué que le gouvernement mondial du football  «(n'était) pas en position de commenter les décisions prises par les arbitres du match».

Lors du match invoqué par la FAI, l'arbitre avait refusé un penalty marqué par l'Ouzbékistan parce qu'un joueur du Bahreïn était rentré dans la surface de réparation, et accordé un coup-franc indirect au Bahreïn, alors que, dans une telle situation, le penalty doit être retiré.

[Lire l'article complet sur fifa.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Thierry Henry au Stade de France le 18 novembre 2009, REUTERS/Benoit Tessier

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte