Boire & mangerParents & enfants

Un guide de conversation pour sauver votre repas de Noël

Nadia Daam, mis à jour le 24.12.2016 à 17 h 47

Noël est souvent le rare moment de l'année où l'on revoit sa famille. Chacun redoute donc les conversations qui vont pouvoir émerger. Voici un guide pour s'en sortir.

Roray Kam en père Noël, le 22 décembre 2016 à Fort Lauderdale, Floride. Joe Raedle/Getty Images/AFP

Roray Kam en père Noël, le 22 décembre 2016 à Fort Lauderdale, Floride. Joe Raedle/Getty Images/AFP

S'il obéit à la ligne éditoriale de 2016 (qui consiste rappelons-le, à faire de chaque seconde une tartine de caca), le prochain réveillon de Noël risque bien de rouler à 210km/h sur la route du pénible. Il faut dire déjà, qu'à la base, ça fait bien longtemps qu'on espère plus sortir de table, un soir de réveillon, des étoiles plein les yeux et repu de conversations spirituelles et enrichissantes; en vertu de cette règle immuable qui veut que la qualité des débats d'un dîner de Noël est équivalente à celles de la buvette de l'Assemblée nationale un soir de beaujolais, de la section commentaires du Figaro.fr et d'un goûter-philo en hôpital de jour.

Oui, vos enfants vont vous interrompre 1000 fois pour poser des questions débiles. Oui, un membre de votre famille va forcément faire son coming-out de facho. Et oui, quelqu'un va imiter le cri de la carotte pour se moquer de votre végétarienne de soeur. Et enfin, oui, vous serez fin bourré à 19 heures.

La farandole de riants événements dont nous a gratifié 2016, du Brexit à l'élection de Donald Trump, risque donc bien de repousser encore un peu plus loin les frontières du trolling de la soirée. Mais tout n'est pas perdu. Il est encore temps de vous organiser pour faire de Noël un moment de joie et susciter des échanges riches et harmonieux, sans que cela implique de passer votre réveillon seul ni de droguer votre famille à leur insu. Il suffit de lancer de chouettes sujets de conversation et d'anticiper (presque) toutes les sources de conflit. Voici donc trente-deux façons d'égayer votre Noël.

Photo: EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Photo: YASUYOSHI CHIBA / AFP

Pour ceux qui ne veulent pas passer, un Noël, nous avons aussi préparé toutes les choses à dire pour pourrir le repas de Noël.

 

Nadia Daam
Nadia Daam (191 articles)
Journaliste
NoëlFamilleBrexitcadeaux
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte