Monde

Du papier toilette pour smartphones dans un aéroport japonais

Temps de lecture : 2 min

L'entreprise derrière cette idée a cependant une autre idée derrière la tête.

NTT Docomo Inc.
NTT Docomo Inc.

Si vous vous rendez au Japon, pour vos vacances de Noël, que vous passez par l'aéroport international de Narita, et que vous ressentez un besoin urgent d'aller aux toilettes, vous trouverez peut-être en plus du rouleau habituel, un autre rouleau de papier toilette: pour votre smartphone, explique le Guardian.

«Avec cette nouvelle initiative de commodité publique, les utilisateurs sont invités à retirer un morceau de papier à partir d'un distributeur à côté du rouleau de papier toilette ordinaire et de passer un coup de désinfectant sur l'écran de leur téléphone.

Ces lingettes pour smartphones, qui portent le message “Bienvenue au Japon”, ont été installées dans 86 cabines de toilettes, dans le hall d'arrivée de Narita ce mois-ci, selon le Mainichi Shimbun. L'entreprise de télécommunications derrière le service, NTT Docomo, a déclaré que cette lingette supplémentaire resterait jusqu'en mars prochain.»

Double effet pratique

Si ce papier toilettes pour smartphones peut vous sembler complètement loufoque, le Mainichi Shimbun souligne cependant qu'une récente étude montrait que les écrans des smartphones contenaient plus de bactéries que les sièges de toilettes. La lingette semble donc être la solution parfaite, mais le média japonais explique par ailleurs que l'entreprise ne fait pas forcément ça par gaieté de cœur.

«Une étude menée par l'agence du tourisme japonais a montré que les visiteurs étrangers expliquaient avoir des problèmes à trouver du wi-fi au Japon, et que c'était leur problème principal.»

Et devinez ce que l'entreprise de télécommunications a mis sur ses lingettes? Des instructions –en anglais– pour indiquer comment se connecter à son réseau wi-fi, ainsi que d'autres informations sur les transports.

Newsletters

À Calais, le «groupe décès» tâche d'identifier les victimes du naufrage dans la Manche

À Calais, le «groupe décès» tâche d'identifier les victimes du naufrage dans la Manche

Après la mort de vingt-sept personnes exilées lors d'une traversée, les associations font leur possible pour appuyer l'identification des disparus et contacter leurs proches.

Un homme achète une Lamborghini avec des fonds de secours Covid et finit en prison

Un homme achète une Lamborghini avec des fonds de secours Covid et finit en prison

Cet Américain a écopé d'une peine de neuf ans.

Fermer les frontières ne stoppera pas la propagation du variant Omicron

Fermer les frontières ne stoppera pas la propagation du variant Omicron

Étant donné que ce nouveau variant s'est déjà propagé au-delà de l'Afrique australe, l'interdiction des voyageurs en provenance de cette zone ne fera que ralentir sa circulation.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio