Smart CitésMonde

Un milliardaire veut loger les SDF de la Silicon Valley dans des containers

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 22.12.2016 à 11 h 27

Repéré sur Bloomberg

Mais ce n'est pas du goût des résidents alentours.

Containers dans le port d'Oakland en Californie | TODD LAPPIN via Flickr CC License by

Containers dans le port d'Oakland en Californie | TODD LAPPIN via Flickr CC License by

En pleine Silicon Valley, le comté de Santa Clara a un gros problème de logement, comme San Francisco. Avec un loyer mensuel moyen de 3.520 dollars (soit 3.100 euros), le comté a un des plus forts taux de SDF aux États-Unis.

John Sobrato, un développeur immobilier qui est devenu milliardaire en créant des bureaux pour les entreprises de la Silicon Valley, pense avoir une solution pour loger les sans-abris: des containers. Le magazine Bloomberg rapporte que son projet est de construire deux cent mini-appartements pour SDF et personnes aux revenus modestes sur un terrain actuellement utilisé par un concessionnaire auto. Selon les plans présentés au conseil municipal ce mois-ci, il s'agira de créer des appartements entre 15 et 22 mètres carré dans des containers réadaptés.

Le complexe devrait s'appeler Innovation Place et pourrait être fini en 2018, avec la moitié des unités pour les SDF et l'autre moitié pour des travailleurs pauvres. Le projet a été approuvé par les autorités locales, mais comme souvent dans la région, ce sont les résidents des alentours qui font obstruction: ils sont fortement opposés à l'arrivée de logements pour SDF dans leur ville. 

De jeunes créatifs intéressés

Ce n'est pas la première fois que les containers sont utilisés pour loger des SDF aux États-Unis: Près de Los Angeles, l'association American Family Housing est en train de créer des appartements pour anciens soldats SDF dans des containers recyclés. Le complexe devrait ouvrir en janvier 2017.

À San Francisco, la solution du container attire aussi des jeunes créatifs qui n'ont pas les moyens de louer de vrais appartements. La start-up Boxouse propose des locations de containers aménagés dans un hangar pour des prix relativement abordables (tout de même 950 euros par mois). L'arrangement est pour l'instant illégal mais ce genre de situation est devenue habituelle à San Francisco, où environ 60.000 résidents vivent dans des résidences illégales (comme des garages ou des bureaux convertis en studios).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte