Sciences

VIDEO. Un aventurier se fait piquer par la fourmi qui inflige la pire douleur du règne animal

Temps de lecture : 2 min

Le procédé commence à être connu, mais reste divertissant pour les spectateurs.

La fourmi du genre Paraponera est communément appelée fourmi balle de fusil parce que sa piqûre est si douloureuse qu’on la compare… à une balle de fusil ou de revolver. Coyote Peterson, aventurier, animateur de télévision et habitué des expériences extrêmes, a donc voulu montrer face caméra ce que ça faisait d’être mordu par l’insecte connu pour infliger la douleur la plus intenable du règne animal.

La vidéo est en elle-même une performance, tant l’homme parvient à faire monter la pression durant une dizaine de minutes d’approche de la malheureuse fourmi qui, vaquant à ses occupations dans une forêt du Costa Rica, n’est pas irrésistiblement attirée de prime abord par la chair du présentateur.

À force de malice et d’insistance et après une première tentative ratée (10 minutes 30 secondes sur la vidéo), il finira par obtenir la piqûre redoutée et recherchée (à partir de 12 minutes 30 secondes) en attrapant la fourmi à l’aide d’un petit forceps et en la posant sur son bras…

Filmer sur YouTube sa souffrance après une piqûre auto-infligée de fourmi balle de fusil est devenu une sorte de rite de passage, un marronnier Internet au même titre que l’instagram de burger, quoique réservé à une population d’internautes plus jusqu’au-boutiste dans sa quête d’attention. L’une des plus pathétiques est celle d’un comédien australien qui se prête au jeu un peu usé de l’ethnologie télévisée avec une tribu amazonienne dont il teste les rites. Parmi ceux-ci, figure donc la piqûre de fourmi, ici dans une variante intéressante: des gants à enfiler, à l'intérieur desquels ces fourmis sont insérées.

En 2008, déjà, un candidat à la souffrance ultime était filmé lors du rite de la piqûre par la chaîne Discovery.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Abdus Salam, premier prix Nobel musulman, renié par le Pakistan

Abdus Salam, premier prix Nobel musulman, renié par le Pakistan

Le scientifique pakistanais a contribué à la découverte majeure du boson de Higgs. Mais dans son pays d'origine, rares sont les personnes qui lui rendent hommage.

Il est possible d'hériter de plus d'ADN d'un parent que de l'autre

Il est possible d'hériter de plus d'ADN d'un parent que de l'autre

En étudiant l'ADN de plus de quatre millions d'individus, des scientifiques découvrent que de nombreuses personnes vivent avec des anomalies chromosomiques non détectées.

Antarctique, la fin du miracle français?

Antarctique, la fin du miracle français?

Alors que la course au pôle Sud bat son plein, la politique française appliquée dans la zone stagne dangereusement.

Newsletters