Tech & internet

Pour justifier l’achat d'un nouveau téléphone, les gens ont une solution: ils cassent ou perdent le leur

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 21.12.2016 à 11 h 27

Repéré sur Gizmodo

Les gens ont honte de vouloir un nouvel iPhone. C'est alors qu'intervient «l'upgrade effect».

iPhone 6S | LWYang via Flickr CC License by

iPhone 6S | LWYang via Flickr CC License by

Des chercheurs publient dans la revue Journal of Marketing Research leurs observations et leurs analyses surprenantes sur la tendance qu'ont les utilisateurs de smartphone à le négliger ou à l’égarer à l’approche de la mise sur le marché d’une nouvelle version.

Ils ont même trouvé un nom pour le phénomène, l’«upgrade effect» ou «effet de mise à niveau». Par exemple, les chercheurs ont étudié la courbe de déclaration de perte d’iPhone 5, et ont observé que dès que le modèle 5S était disponible, les possesseurs du modèle antérieur déclaraient moins souvent la perte, ou ne se donnaient plus la peine de retrouver leur «vieux» téléphone.

La courbe rouge présente l'évolution dans le temps des signalements de perte d'iPhone 5, et la bleue celle des iPhone 5S. La ligne verticale représente l'introduction d'un nouveau modèle. Source: Journal of Marketing Research via Gizmodo.

Selon les auteurs, le mécanisme en partie inconscient qui pousse à rendre son smartphone inutilisable à l'approche d'une mise sur le marché de la version supérieure est limpide. Ces «tendances à l’imprudence ont pour objectif l’acquisition de la nouvelle version supérieure du produit, en aidant les consommateurs à justifier le nouvel achat», rapporte le site Gizmodo.

Pour Silvia Bellezza, professeur assistante de marketing à la Columbia Business School qui a cosigné l’article, nous ne voulons pas avoir l’air inutilement dépensier en nous ruant sur chaque nouveau modèle de téléphone, et l’effet de mise à niveau nous aide à rendre ce désir acceptable. «Nous voulons le nouveau modèle et le statut social plus élevé qui va avec, mais nous savons bien que nous n’en avons pas besoin.» Pour éviter la culpabilité liée au fait d’acheter délibérément une nouvelle version du produit alors que l’ancienne fonctionne toujours, nous nous tournons vers l’auto-sabotage en laissant notre téléphone se détériorer ou en le perdant.

Réalistes sur la nature humaine, les auteurs de l'étude conseillent les consommateurs les plus lucides sur leur comportement de se tourner vers des solutions raisonnables, comme le don ou le recyclage du téléphone qui n’est plus désiré, plutôt que de mettre à exécution leur plan de perte ou de casse délibérée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte