Sports

«L'aveu de Thierry Henry était superflu»

Slate.fr, mis à jour le 19.11.2009 à 9 h 55

La presse irlandaise titre unanimement ce matin sur la main de Thierry Henry qui a qualifié l'équipe de France mercredi 18 novembre pour la Coupe du monde de football. «La main d'Henry met fin aux espoirs irlandais de Coupe du monde» écrit le Irish Times:

Au final, la main de Thierry Henry est la seule chose qui a départagé les deux équipes au Stade de France après une nuit qui restera longtemps dans les mémoires des milliers qui se sont entassés dans le magnifique stade jusqu'aux premières heures du matin. Les Français ont accueilli le coup de sifflet final dans un délire général. Les Irlandais sont tombés au sol, inconsolables.

Les médias irlandais semblent partager l'avis des milliers de supporters français qui ont entonné un «Domenech démission!» à la fin des premières 90 minutes, quand l'équipe de France était au plus mal: «La victoire sur les deux matchs a évité à l'entraîneur Raymond Domenech des insultes supplémentaires, mais quand l'euphorie sera retombée, ses détracteurs seront sans doute loin d'être calmés» écrit l'Irish News.

Au micro de la BBC, le buteur emblématique irlandais Robbie Keane ne cachait pas sa frustration, insinuant que les dirigeants de la Fifa et de l'Uefa avaient eu le résultat qu'ils souhaitaient: «Ils sont probablement en train de se féliciter, Platini assis là haut au téléphone, en train d'échanger des messages avec Blatter, ravis du résultat.»

L'Irish Independent revient quant à lui sur cet épisode surréaliste quand, après le coup de sifflet final, Thierry Henry est venu s'asseoir à côté de l'Irlandais Richard Dunne sur la pelouse pour lui avouer qu'il avait touché la balle de la main. «Dunne savait qu'il avait triché. Henry a essayé de s'expliquer. Mais il n'y avait pas besoin de parler. [...] Son aveu était superflu» écrit le site Internet.

Les journaux italiens compatissent avec le sort cruel de leur compatriote Trapattoni et de ses hommes, comme la Repubblica:

Giovanni Trapattoni ne méritait pas d'être éliminé de la Coupe du monde de cette manière. L'Eire a joué un grand match, rattrapant la défaite de Dublin dans le temps réglementaire, et a joué beaucoup mieux que la France, avant de se rendre dans les prolongations suite à un but manifestement invalide de Gallas.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: La main d'Henry, capture d'écran

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte