Monde

Pourquoi Clotilde Reiss est restée si longtemps en Iran?

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 17.05.2010 à 11 h 50

L'avocat de la Française poursuivie par la justice iranienne a annoncé son retour prochain en France.

 

L'universitaire française Clotilde Reiss est rentrée à Paris dimanche 16 mai après avoir été retenue dix mois en Iran. Elle a remercié Nicolas Sarkozy pour avoir «défendu» son «innocence», et a rendu hommage aux détenus qu'elle a côtoyés en prison. Clotilde Reiss a exprimé sa gratitude dans une déclaration à l'Elysée à l'issue d'un entretien d'une vingtaine de minutes avec le chef de l'Etat.

Elle a ajouté vouloir rendre hommage aux détenus qui ont été avec elle pendant un mois et demi quand elle était en prison. "Ils m'ont traitée comme une soeur", a-t-elle dit.

Sa libération a été décidée quelques jours seulement  après le refus de Paris d'extrader vers les Etats-Unis un ingénieur iranien, Majid Kakavand qui a pu rentrer en Iran. Et une polémique est en train de grandir même si la France et l'Iran le répètent qu'il n'y a aucun lien entre les deux affaires.

«Il n'y a eu aucune contrepartie», a affirmé le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner sur Radio J dimanche 16 mai.

 

Clotilde Reiss a été arrêtée le 1er juillet 2009 pour avoir participé à des manifestations de protestation contre la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad le 12 juin. Elle a été libérée sous caution le 16 août à condition de rester à l'ambassade et de se présenter à son procès.

Pourquoi n'a-t-elle pas été extradée?

L'extradition est une demande officielle par laquelle un pays demande à récupérer une personne pour la juger au sein de ses frontières. Il aurait donc fallu que la France décide de juger elle-même Clotilde Reiss pour espionnage de l'Etat iranien... peu réalisable. Mais même si cette demande avait été faite, il fait qu'elle soit acceptée par l'Iran: absolument rien ne pousserait Téhéran à accepter cette demande, sachant que la France disculperait la jeune prévenue.

Pourquoi n'a-t-elle pas été exfiltrée?

L'exfiltration est le transfert secret d'une personne d'un Etat à un autre. C'est par cette méthode que les agents secrets peuvent par exemple être rapatriés. Clotilde Reiss vivant à l'ambassade de France à Téhéran, pourquoi ne l'a-t-on pas faite monter dans un avion français, direction Paris?

Ce n'était techniquement pas possible. Une exfiltration ne peut se faire que lorsque l'identité de la personne exfiltrée est secrète. Le visage de Clotilde Reiss est connu de tout le pays, de chaque garde et de chaque policier. Un avion doit passer des contrôles et la jeune femme aurait été arrêtée avant de passer la frontière. La maquiller? Les policiers iraniens sont réputés pour être plutôt vigilants...

Tout ce que la France pouvait faire dans cette histoire était de passer un accord diplomatique avec l'Iran: c'est ce qui a été fait lorsque le régime des mollahs a accepté que Clotilde Reiss ne dorme pas dans uen geôle iranienne, faisant déjà une concession à laquelle il n'était ps juridiquement obligé.

Charlotte Pudlowski

Merci à Patrick Baudouin, avocat de la Fédération internationale des droits de l’homme

Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (741 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte