Science & santéTech & internet

Pourquoi vous devriez désactiver la lecture automatique de vidéos sur les réseaux sociaux

Grégor Brandy, mis à jour le 21.12.2016 à 11 h 05

Une vidéo montrant le meurtre de l'ambassadeur russe a été diffusée automatiquement sur les fils d'actualité de nombreuses personnes. Voici comment éviter que ça se reproduise.

Le meurtrier de l'ambassadeur russe, après avoir ouvert le feu, le 19 décembre 2016, à Ankara. Yavuz Alatan / Sozcu daily / AFP

Le meurtrier de l'ambassadeur russe, après avoir ouvert le feu, le 19 décembre 2016, à Ankara. Yavuz Alatan / Sozcu daily / AFP

Andreï Karlov, l'ambassadeur russe en Turquie a été tué, ce 19 décembre, par un policier turc, alors qu'il prononçait un discours dans une galerie d'art d'Ankara. Plusieurs photographes étaient présents pour assister à l'évènement, et ont continué à prendre des photos, peu après le meurtre de l'ambassadeur.

En plus des photos –très partagées–, une vidéo a, elle aussi, rapidement tourné sur les réseaux sociaux. On y voit l'ambassadeur russe devant le podium en train de s'exprimer. Très vite, on entend plusieurs coups de feu, Andreï Karlov grimace, avant de s'effondrer, alors que les coups de feu continuent. La caméra passe en champ plus large et on voit un homme en costume, arme à la main, en train de revendiquer son geste.

«Allah akbar, allah akbar. N'oubliez pas Alep, n'oubliez pas la Syrie, n'oubliez pas Alep, n'oubliez pas la Syrie. Jusqu'à ce qu'ils soient en sécurité, vous ne goûterez pas à la sécurité. Reculez, reculez, seule la mort m'éloignera d'ici. Tous ceux qui ont pris part à cette cruauté paieront un par un», s'écrie-t-il, selon la traduction faite par BuzzFeed.

Le problème de cette vidéo, vite partagée par différents médias et particuliers, c'est que pour beaucoup de monde, elle s'est jouée en lecture automatique sur leur page Facebook et Twitter. Depuis quelques mois, les deux réseaux jouent les vidéos automatiquement par défaut, pour mieux accrocher l'œil de leurs utilisateurs, explique le Guardian.

«Une vidéo en lecture automatique ou un GIF est le contenu qui accroche le plus l'œil dans un flux Twitter ou Facebook standard. Ça bouge, et ça attire l'attention de l'utilisateur, même si ce n'est que pour un moment. Pour une pub, c'est le but principal: attirer l'œil sur ce qu'elle souhaite vendre. Twitter, Facebook et beaucoup d'autres s'appuient sur les pubs pour financer leurs services gratuits. Plus une pub attire les vues, plus les publicitaires vont payer, et plus les réseaux vont récupérer de l'argent.»

Et ce, au grand dam de certains utilisateurs, qui voient leurs données mobile s'envoler, leur smartphone ralentir, et leur niveau de batterie s'effondrer, poursuit le site britannique.

Un précédent en 2015

Et parfois, ils voient quelqu'un mourir. C'était déjà le cas, en août 2015, quand un homme avait publié la vidéo du meurtre de deux journalistes sur ses comptes Facebook et Twitter. Ça s'est produit à nouveau, ce 19 décembre, après la diffusion de la vidéo sur plusieurs comptes Twitter et Facebook.

«hey les gars, pas besoin de nous avertir, allez-y et balancez le meurtre d'un être humain dans ma timeline. Merci»

Sur ses comptes, BuzzFeed News a beau avoir mis un avertissement de plusieurs secondes, cela n'a pas empêché certaines personnes d'être surprises par la vidéo.

«Et si vous désactiviez la lecture automatique pour les vidéos de gens qui se font tuer?»

«Avec la lecture automatique de Twitter, une seconde d'avertissement avant la vidéo, ne suffit pas. Vous devriez la supprimer.»

«Je n'arrive pas à croire que la mort de quelqu'un a été diffusée automatiquement dans mon flux twitter. C'est tellement déplacé.»

Un stress, mais pas de traumatisme

Si ces vidéos n'auront probablement pas un impact durable sur les personnes qui les ont visionnées, Marianne Kedia, docteure en psychologie, spécialiste du trauma, et auteure de Panser les Attentats (Robert Laffont), cela ne veut pas dire qu'elles ne peuvent avoir aucun effet immédiat.

«C'est extrêmement violent pour quelqu'un qui n'a pas choisi de voir cette vidéo. Ça peut être angoissant, mais ce n'est pas traumatisant, au sens psychologique du terme, parce qu'on emploie le terme de “traumatisme” pour les personnes directement menacées. Mais ça peut être très stressant parce que ce sont des images d'horreur, qui génèrent de la peur, de la tristesse, mais aussi du dégoût.»

Pour elle, si un visionnage simple et accidentel ne va pas avoir d'effets à long terme, «cela peut réactiver l'angoisse des personnes qui ont déjà vécu des évènements traumatisants, ou qui ont déjà été victimes de violences graves». Cela peut également affecter des proches de la victime, chez qui le visionnage de la vidéo «peut générer des syndromes post-traumatiquescomme des flashbacks, ou des cauchemars».

Pour les autres, il faudrait un visionnage prolongé pour subir des conséquences à long terme, comme cela peut être le cas lors du visionnage continu d'évènements, tels que ceux du 13-Novembre.

Des solutions pour chaque réseau social

Mais pour éviter ces apparitions intempestives –ou pour que vous continuiez à y échapper– sachez que vous pouvez empêcher la lecture automatique de vidéos sur votre timeline. Vous pourrez toujours regarder les vidéos, mais vous devrez les lancer vous-mêmes.

Pour Twitter, il vous faut vous rendre dans vos paramètres. Dans l'onglet «Compte», rendez-vous dans «Contenu» (c'est la deuxième partie) et décochez la «lecture automatique des vidéos». Vous devrez ensuite enregistrer ces modifications. Cela ne s'applique cependant que sur votre timeline.

Pour l'application, allez dans vos paramètres (en appuyant sur le rouage à côté de votre photo sur votre profil), puis dans «Données». Appuyez, sur «Lecture automatique des vidéos», et choisissez ensuite «Ne jamais jouer les vidéos automatiquement».

Sur Facebook, allez là aussi dans vos paramètres, puis dans «Vidéos», le dernier onglet. Là, désactivez la lecture automatique en choisissant «non».

Cela ne s'applique cependant qu'à la version que vous utilisez sur votre ordinateur. Pour l'application, allez là encore dans paramètres, puis choisissez «Paramètres du compte», allez dans «Vidéos et photos», puis dans les paramètres vidéo, dans la lecture automatique, choisissez «Ne jamais lire les vidéos automatique.»

Grégor Brandy
Grégor Brandy (426 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte