Science & santé

Voici les douze parties du corps humain qui ne servent absolument à rien (ou presque)

Repéré par Boris Bastide, mis à jour le 19.12.2016 à 8 h 34

Repéré sur The Independent

Attention, certaines prêtent encore à débat.

Capture «Il était une fois la vie»

Capture «Il était une fois la vie»

On ne s'était pas vraiment posé la question, mais un article de The Independent nous en apporte la réponse: quelles parties du corps humain ne servent (plus) à rien? Si certaines tombent sous l'évidence, d'autres sont beaucoup plus inattendues. 

Revue de détail.

1. Les dents de sagesse. Une partie d'entre vous s'est certainement déjà fait retirer les dents de sagesse. C'est normal, elles ne servent à rien puisqu'il n'y a pas de place pour elles dans la bouche. D'après The Independent, elles auraient pu servir à nos ancêtres à mâcher certains aliments.

2. Les muscles auriculaires. Ces trois muscles sont situés autour du pavillon de l'oreille. Seul problème, contrairement à d'autres mammifères, nous ne savons pas faire bouger nos oreilles.

3. Les amygdales. Ces tonsilles peuvent être observées à droite et à gauche au fond de la gorge. Elles servent normalement à la défense contre les germes, mais ce rôle s'est tellement affaibli aujourd'hui que les personnes à qui on les a otées ne présentent pas plus de risques bactériologiques.

4. L'appendice. La fonction de cette excroissance liée à l'intestin est plus débattue. Si on a longtemps cru qu'elle ne servait à rien, certains avancent aujourd'hui qu'elle serait utile pour lutter contre certaines bactéries liées à de graves indigestions ou diahrées. 

5. Le tubercule de Darwin. Cette saillie cartilagineuse située au bord de l'oreille est en réalité une anomalie congénitale. 

6. Les seins chez les hommes. Les hommes n'ont pas de montée de lait pour nourrir leur bébé. Mais comme le rappelle The Independent, c'est la forme du corps féminin qui sert de modèle.

7. Le pli semi-lunaire. Situé au bord de l'œil, ce repli n'a aucune utilité pour la vision.

8. Le coccyx. Cette soudure de quatre vertèbres à la forme triangulaire serait le vestige de l'époque où nos ancêtres avaient une queue.

9. Les sinus. The Independent avance que les sinus font débat aujourd'hui car ils ne serviraient qu'à abriter des infections, du mucus et à causer des maux de têtes. Certains scientifiques avancent toutefois qu'ils aident à réchauffer et humidifier l'air inhalé, qu'ils sont déterminants dans la forme de notre crâne ou encore dans la résonance de la voix.

10. Les poils. Autrefois, ils servaient à tenir chaud, explique le quotidien britannique. Une utilité qui ne se fait plus du tout ressentir aujourd'hui.

11. La vésicule biliaire. Cet organe creux, situé dans l'abdomen contre le foie, sert en réalité à stocker de la bile en vue de sa restitution au cours de la digestion. Mais c'est vrai qu'il est la cause de bien des soucis de simples inflammations jusqu'au cancer.

12. Le muscle arrecteur du poil. C'est le muscle situé à la base de chaque poil. Selon The Independent, il servait autrefois à tendre le poil et permettre ainsi aux humains d'apparaître plus gros et volumineux aux menaces.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte