Sciences

VIDÉO. Admirez les toutes premières images jamais enregistrées d'une chimère Troll

Temps de lecture : 2 min

C'est la première fois qu'un poisson de cette espèce mystérieuse est filmé vivant dans son habitat naturel.

Leur nom est connu. Leur lieu de vie aussi, de manière approximative. Mis à part ça, on ne savait pas grand chose à propos de ce mystérieux poisson cartilagineux qui vit reclu dans les abysses marins de Nouvelle-Zélande, d'Australie, de Nouvelle-Calédonie ou d'Afrique du Sud. Mais, récemment, une découverte est venue lever une partie du mystère qui entoure cette espèce tellement rare qu'on lui doit le surnom de «requin fantôme».

Grâce à un petit robot plongé au large des côtes américaines, entre la Californie et Hawaï, l'Institut de Recherches de l'Aquarium de la Baie de Monterey est tombé nez-à-nez, complètement par hasard, avec une chimère Troll. C'est la première fois, selon Dave Ebert, directeur de programme auprès des Moss Landing Marine Laboratories, qu'une chimère Troll est observée vivante dans son habitat naturel. Vivante, qui plus est.

«À l'origine, ils n'étaient pas à la recherche [de chimères Troll], les personnes qui ont filmé la scène sont des géologues. [...] En temps normal, personne n'aurait probablement mis les pieds dans cette zone. C'est donc, quelque part, un gros coup de chance», précise Dave Ebert.

La vidéo permet aujourd'hui aux scientifiques d'étudier plus en profondeur la morphologie, la physionomie et l'habitat de cette espèce, baptisée chimère Troll en hommage à Ray Troll, un artiste et passionné d'ichtyologie décédé en 2002.

Voici la chimère Troll vue de loin:

La chimère Troll I Monterey Bay Aquarium Research Institute

La chimère Troll vue d'un peu moins loin:

La chimère Troll I Monterey Bay Aquarium Research Institute

La chimère Troll vue de très (trop?) près:

La chimère Troll I Monterey Bay Aquarium Research Institute

Slate.fr

Newsletters

Il est possible d'hériter de plus d'ADN d'un parent que de l'autre

Il est possible d'hériter de plus d'ADN d'un parent que de l'autre

En étudiant l'ADN de plus de quatre millions d'individus, des scientifiques découvrent que de nombreuses personnes vivent avec des anomalies chromosomiques non détectées.

Antarctique, la fin du miracle français?

Antarctique, la fin du miracle français?

Alors que la course au pôle Sud bat son plein, la politique française appliquée dans la zone stagne dangereusement.

On sait à peu près quel goût avait la viande de dinosaure

On sait à peu près quel goût avait la viande de dinosaure

Et ce n'est pas vraiment celui du poulet.

Newsletters