Economie

Christine Lagarde, meilleure ministre des Finances d'Europe

Slate.fr, mis à jour le 18.11.2009 à 10 h 50

Au terme d'une année où les ministres des Finances européens ont dû faire sans leurs notes et improviser pour s'adapter aux circonstances, le Financial Times dresse un classement de ceux qui ont le mieux traversé la tempête. Le quotidien de la City place en première place... Christine Lagarde, la ministre française, première femme à être en charge des finances d'un pays du G7, devenue une «star parmi les décideurs financiers de la planète».

Chaque ministre a le droit à un profil personnalisé et est noté sur l'aspect politique et économique de son action, ainsi que sur sa crédibilité. La performance économique a été notée par un panel de sept économistes européens reconnus, qui ont observé «la rapidité avec laquelle [les ministres] ont compris les actions qui étaient nécessaires, l'efficacité de leur mise en œuvre et leur potentiel de célébrité sur la scène internationale.» Les ministres ont également été jugés sur la performance économique de leur pays pendant la crise et leur capacité à garder le contrôle sur la politique fiscale.

Dans sa description de l'action de la ministre française, le FT rend hommage à la persévérance de Lagarde:

En 2008, la rumeur courait à Paris que l'ancienne avocate de Chicago, clairement mal à l'aise avec le monde de la politique, était sur le point de démissionner. [...] Elle avait même perdu selon certains le soutien du président Nicolas Sarkozy. 18 mois plus tard, Lagarde est devenue une des stars du gouvernement de Sarkozy, est même devenue une candidate potentielle au poste de Premier ministre.

Le quotidien souligne que la série de mesures de soutien qu'elle a mis en place «a aidé à réduire l'impact de la crise», et que «son anglais courant et sa franchise ont renforcé la position de la France dans les négociations internationales sur la régulation financière.»

Le Figaro souligne que la ministre française est passée en deux ans de la queue du classement à sa tête, rappelant également qu'elle «a aussi dépassé cette semaine le record de longévité au ministère de l'Économie, que Dominique Strauss-Kahn détenait depuis la période mai 1997-novembre 1999».

[Lire l'article complet sur ft.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

A LIRE AUSSI SUR SLATE: «Christine Lagarde, la French Thatcher» ; «Christine Lagarde, ministre de l'optimisme»

Image de Une: Christine Lagarde à la Baule en juin 2009, REUTERS/Stephane Mahe

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte