Monde

Aux Etats-Unis, le système pénitenciaire est une industrie lucrative

Temps de lecture : 2 min

Une nouvelle prison est en construction dans le Colorado, qui hébergera 948 prisonniers. Elle sera érigée sur le sol du comté de Frémont, 36 000 habitants, 14 prisons, 7731 condamnés. Les prisons, c'est l'industrie qui embauche.

Les journalistes Philippe Brault et David Dufresne ont réalisé un webdocumentaire intitulé Prison Valley, sur le mode du précédent Gaza/Sderot, et il sera bientôt sur le site d'Arte. On peut déjà en découvrir la bande-annonce: «quelques instants, tournés lors de nos premiers repérages en juin» explique Dufresne sur son blog.

Le documentaire rappelle que les Etats-Unis ont un citoyen sur cent derrière des barreaux: un pourcentage supérieur à celui de la Chine. Le fait que la longueur des peines soit proportionnelle à l'argent gagné pour les prisons privées est un facteur essentiel, qui influe sur les lois. «Les prisons privées sont un prolongement du rêve capitaliste» souligne un interlocuteur.

Dans un pays en récession, l'industrie pénitentiaire fournit des emplois pérennes. Libérer des prisonniers en période de crise économique serait un mauvais calcul pour l'emploi...

[Voir la vidéo sur Davduf.net]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Alcatraz sur wikipedia

Newsletters

Comment Vladimir Poutine change la Constitution pour garder le pouvoir

Comment Vladimir Poutine change la Constitution pour garder le pouvoir

Ces derniers jours, les regards se sont tournés vers la Chine et l’épidémie causée par un nouveau coronavirus. Ils se sont tournés, aussi, vers Israël, où le président Emmanuel Macron nous a offert une colère très chiraquienne contre les...

Bonne année du rat

Bonne année du rat

À Davos, Trump prend le président du Kurdistan irakien pour un Syrien

À Davos, Trump prend le président du Kurdistan irakien pour un Syrien

Le président américain a remercié Netchirvan Barzani pour des actions menées par les Kurdes syriens.

Newsletters