Monde

Alcool et business: le cocktail mortel chinois

Temps de lecture : 2 min

Verre à Sake
Verre à Sake

Alcool et business, en Chine, le mélange est mortel. Cette année les «ganbei», toasts à l'alcool de riz servis lors des dîners d'affaire, ont déjà fait trois morts, rapporte Le Figaro. Le dernier en date est un secrétaire local du parti communiste chinois: après avoir négocié des contrats immobiliers il s'est endormi, très éméché. Il ne s'est jamais réveillé.

La tradition veut que lors des dîners officiels, les toasts s'enchaînent, et hors de questions de refuser. «C'est infect, mais il faut le boire» témoigne une chef d'entreprise française. La moindre affaire en Chine s'ouvre et se conclut par des dîners et il n'est pas rare que les convives aient à boire près de 20 verres par heure. Et avec de l'alcool à 65°, c'est difficile à avaler. L'ébriété est inévitable et n'est pas toujours du goût des étrangers comme l'explique Nathaniel Farouz, jeune businessman français installé à Pékin :

«Un partenaire, dans son ébriété, s'est mis à nous raconter tout le mal qu'il pensait de nous... Ce qui n'a pas été du meilleur effet pour la suite de nos relations.»

Mais ce sont les ennuis de santé qui sont les plus graves. Beaucoup d'entrepreneurs ont des problèmes de foie. Comme le raconte un professeur de l'Inalco à propos d'un de ses amis, c'est parfois fatal:

«Il ne mangeait jamais chez lui car il était invité à chaque repas. Et à chaque fois, il était obligé de boire. Il disait parfois qu'il avait 'mal à l'estomac', mais il devait continuer. Il y a deux ans, il a trop bu et il est mort. A 45 ans.»

En 2005, l'émission Streap Tease avait suivi un entrepeneur français en négociation en Chine. Une vidéo qui illustre parfaitement l'ambiance qui règne dans les dîners d'affaire.

[Lire l'article complet sur Le Figaro]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une : Verre à Sake daBinsi / Flickr CC

Slate.fr

Newsletters

Tout les sépare, mais le pape François et Emmanuel Macron ont beaucoup à se dire

Tout les sépare, mais le pape François et Emmanuel Macron ont beaucoup à se dire

Le président français fera, le mardi 26 juin, la visite traditionnelle au Vatican. Il cherchera à faire bénir son projet de relance européenne et le pape François tentera de convaincre la France de ne pas céder à la vague populiste et anti-migrants.

Trop éduquées, trop ambitieuses: les femmes mongoles ont du mal à trouver un mari

Trop éduquées, trop ambitieuses: les femmes mongoles ont du mal à trouver un mari

Avec le tournant des années 1990, les femmes ont eu accès à l'éducation: la pression culturelle demeure.

Une femme voilée sur quatre s'est déjà fait pousser sur une plateforme de métro à New York

Une femme voilée sur quatre s'est déjà fait pousser sur une plateforme de métro à New York

La Commission sur les droits humains de New York vient de publier un rapport sur les discriminations dont sont victimes certaines minorités.

Newsletters