Life

Les magistrats enquêteurs entravés

Slate.fr, mis à jour le 17.11.2009 à 13 h 19

Mardi 17 novembre, les magistrats des Chambres régionales des comptes (CRC) se mettent en grève: ils s'insurgent contre une réforme du gouvernement qui anéantirait le contrôle de la légalité des finances publiques.

Rue 89, qui a enquêté avec France Inter «sur les menaces planant sur les Chambres régionales des comptes», explique l'importance des chambres régionales des comptes. C'est grâce à leurs contrôles que nombre d'affaires sont menées devant les tribunaux; ce fut le cas des détournements d'argent public par le maire PS d'Hénin-Beaumont, de la gestion des investissements par le maire UMP d'Asnières-sur-Seine, de la triche avérée du maire UMP de Corbeil-Essonnes, ou des pots-de-vin versés par l'Office des postes et télécommunications de Polynésie.

Avec la réforme contre laquelle les magistrats s'élèvent, ces contrôles ne pourraient plus avoir la même fonction et entraîner comme auparavant des enquêtes: le contrôle des dépenses se transformerait en missions d'évaluation et d'audit, «exactement comme dans les cabinets anglo-saxons». «Du rôle de gendarmes, nous allons passer à un rôle d'examinateur qui compare des performances», précise Sylvain Huet, magistrat du Nord-Pas-de-Calais interviewé par Eco 89.

[Lire l'article complet sur Eco 89]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: wikimedia; les avocats selon Honoré Daumier

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte