Culture

YouTube lance sa chaîne pour les «journalistes citoyens»

Temps de lecture : 2 min

YouTube, le premier site de partage de vidéo au monde, lance Youtube Direct, un service qui permet aux chaînes de télévision et autres sites Internet d'information d'obtenir des vidéos faites par les «journalistes citoyens», et même de commander des vidéos à des amateurs à la recherche d'attention médiatique.

«Les people n'ont qu'a bien se tenir», écrit Reuters: «YouTube va permettre à n'importe qui muni d'un appareil photo de transformer leurs actes, qu'ils soient mondains ou sensationnels, en actualités.»

Bien sûr, ce nouveau service n'est pas seulement destiné à la vie des stars, et servira aussi à récupérer des images de catastrophes naturelles ou de dérapages d'hommes politiques par exemple. Les médias pourront ainsi envoyer des annonces en vidéo à YouTube. Les particuliers peuvent ensuite mettre à disposition les images qu'ils pensent être susceptibles d'intéresser les journalistes et être facilement contactés par ces derniers.

YouTube prévient qu'il ne s'agit pas d'un service rémunéré, mais plutôt d'«encourager les gens à uploader des bonnes vidéos à travers la reconnaissance qu'ils obtiendront des médias légitimes.» Les premiers médias à tester le service sont le Huffington Post, NPR, Politico, le San Francisco Chronicle et deux chaînes locales de télévision de Boston.

[Lire l'article complet sur Reuters]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: Reuters

Newsletters

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio