Culture

À 73 ans, Mick Jagger vient d'avoir un huitème enfant. Et pour ses 80 ans, il voudra quoi? Des quadruplés?

Laurent Sagalovitsch, mis à jour le 12.12.2016 à 12 h 14

À se demander si la vasectomie ne devrait pas être rendue obligatoire pour les hommes de soixante-dix-ans et plus...

Le chanteur Mick Jagger en concert, le 14 octobre 2016, en Californie. KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le chanteur Mick Jagger en concert, le 14 octobre 2016, en Californie. KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Histoire de pimenter les quelques années qu'il lui reste à vivre –le bonhomme a tout de même soixante-treize balais au compteur– Mick Jagger vient d'aligner un huitième gamin à son tableau de chasse. La maman, Melanie Hamrick, 29 ans, est très heureuse. Le chanteur des Stones aussi. Et le bébé se porte comme un charme. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Sauf que non: au risque de passer pour une grenouille de synagogue, je trouve absolument scandaleux, insensé et irresponsable de prétendre à la paternité quand on a déjà un pied et même un peu plus dans la tombe. Mick Jagger, malgré ses millions en pagaille, son anoblissement, sa grande bouche, ses disques d'or en veux-tu en-voilà, a toutes les chances de crever avant même que son dernier rejeton soit en mesure de l'appeler papa. Ou tout comme. Quand on sait que l'espérance de vie est de soixante-dix-neuf ans, trois mois, deux semaines, une heure et douze minutes pour les hommes, grandes sont les probabilités pour le nouveau-né de se retrouver orphelin de père à une époque où il sera loin, très loin d'avoir atteint l'âge adulte.

Flickr/Hianna-Mick

D'ailleurs de père en aura-t-il jamais eu? Je veux bien que Mick Jagger pète la forme, gigote toujours comme une otarie sous acide, soit resté très jeune d'esprit, adore les enfants et réciproquement, on peut tout de même douter de sa capacité à enchaîner encore longtemps partie de saute-moutons, visite du parc au pas de course, initiation à la natation, sprint dans l'escalier et autres activités propres à l'éducation d'un jeune enfant dans la force de l'âge.

Ce qui n'est pas non plus un scandale en soi : on peut être un très bon père sans être champion olympique pour autant. Ainsi le mien a passé le plus clair de mon enfance allongé sur son lit à demander au plafond comment il avait pu engendrer un imbécile pareil.

Vous me direz mais qu'est-ce-que cela peut te faire que Mick Jagger soit papa à son grand âge? T'es jaloux ou quoi, toi qui as consommé des litres de foutre à tout, sauf à assurer ta descendance? Tant mieux pour lui. Mazeltov. Qu'il en fasse encore une dizaine. Ça le maintiendra jeune.

Certes, certes, j'entends bien mais l’intérêt de l'enfant, on en fait quoi au juste, hein ? Est-il raisonnable de donner la vie alors qu'on sait son existence derrière soi, alors que la vieillesse est là, dans chaque cellule de son corps, alors que la prostate bat de l'aile, alors qu'on est déjà comme Mick Jagger arrière-grand-père ?! Ce qui fera du bambin en question le grand-oncle de l'arrière-petit fils de son père...

 

N'est-ce pas là l'expression d'un égoïsme forcené, n'est-ce pas là un caprice royal, n'est-ce pas là une conduite inconséquente qui ne prend en compte que son seul intérêt et renvoie aux calandres grecques celui de l'enfant, quand bien même ce dernier pourra toujours compter sur la présence d'une mère aimante? 

Vous imaginez l'insondable peine de ce mioche quand il perdra son père à un âge forcément précoce? Pour lui, ce ne sera pas Mick Jagger qui dormira au cimetière, ce ne sera pas le chanteur des Rolling Stones, ce ne sera pas cette star interplanétaire, ce grand dadais à la démarche de trampoline, mais juste une personne qui se trouvait être son père, et à qui il ne pourra jamais confier ses tourments adolescents, ni présenter son partenaire ou lire dans son regard la fierté d'être diplômé d'une université.

On aura connu des départs dans la vie plus heureux. 

À se demander si  finalement passé 70 ans, la vasectomie ne devrait pas être rendue obligatoire...

Mais oui remboursée par la sécu, Papy!

Pour suivre l'actualité de ce blog, c'est par ici: Facebook-Un Juif en cavale

Laurent Sagalovitsch
Laurent Sagalovitsch (104 articles)
romancier
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte