France

Le convoyeur Tony Musulin s'est rendu, il risque trois ans de prison

Temps de lecture : 2 min

Tony Musulin, le convoyeur de fonds accusé d'avoir volé 11 millions d'euros à Lyon, dont 9 millions avaient été retrouvés la semaine dernière, s'est rendu lundi 16 novembre à la police à Monaco

«Il s'est rendu tout à l'heure à la police. On ne sait pas quelles raisons l'ont poussé à se rendre», a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête. «Il avait l'air assez bizarre quand il s'est rendu. On ne comprend toujours pas ses motivations. On ne sait même pas s'il a bien compris qu'il se trouvait à Monaco. Il est actuellement interrogé.»

«Interpol avait adressé à la demande de la France une «notice bleue» à ses 185 pays membres, les invitant à transmettre des informations sur l'identité et les activités de Tony Musulin» explique 20minutes.

Le site Internet revenait mardi 10 novembre sur les peines qu'encourt Musulin. Le «coup du siècle» rentre en fait dans la catégorie du vol sans violence, un délit passible de «seulement» trois ans de prison. Il peut aussi être poursuivi pour «abus de confiance», «le fait par une personne de détourner, au préjudice d'autrui, des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu'elle a acceptés à charge de les rendre, de les représenter ou d'en faire un usage déterminé», également passible de trois ans de prison et de 375.000 euros d'amende au maximum. Le convoyeur ne pourra donc pas être jugé pour vol aggravé (il n'y a ni violence, ni ruse, ni vol en  réunion), mais pourra passer devant un tribunal correctionnel pour un délit de «vol simple ou pour abus de confiance».

Un policier de haut rang avait assuré au Figaro que Musulin pouvait «se rendre sans risque. Même en gardant l'argent, il n'encourt que trois ans de prison, soit un an et demi avec les remises de peine. À sa sortie, nul ne pourrait l'inquiéter. L'État pourrait lui réclamer des comptes sur son train de vie. Mais s'il s'installe dans un paradis fiscal, il est tranquille pour longtemps...».

En se rendant, Musulin va peut-être perdre son statut de star d'Internet, acquis après que de nombreux internautes avaient salué son coup parfaitement préparé et son audace.

[Lire l'article complet sur 20minutes.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: schnappdidudeldei, Flickr, CC

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters