Culture

James Bond ne serait pas le bienvenu au MI6, selon son patron

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 08.12.2016 à 17 h 50

Repéré sur The Guardian

Le héros de Ian Fleming ne correspond pas vraiment au standard des agents britanniques.

Daniel Craig dans «Skyfall». EON Productions

Daniel Craig dans «Skyfall». EON Productions

À la fois une bénédiction et une malédiction. Voilà comment l'un des chefs du renseignement britannique (SIS ou MI6, c'est selon), Alex Younger, qualifie James Bond. Le Guardian raconte, en effet, que lors d'une de ses rares sorties publiques, celui-ci est rapidement revenu sur le héros fictionnel britannique.

«Je suis perplexe à propos de Bond. Il a créé une marque forte pour le MI6: en tant que “C”, la version réelle de “M”, il y a peu de gens qui vont dire non si je les invite à manger. Beaucoup de nos homologues nous envient une telle reconnaissance d'acronyme.»

Il admet par ailleurs que plusieurs éléments des livres et des films peuvent se retrouver dans la vie des espions britanniques, comme «le dévouement à la défense de la Grande-Bretagne, par exemple». Mais pour autant, le héros de Fleming ne serait pas forcément accueilli à bras ouverts.

«Les agents du MI6 se rendent dans des endroits exotiques et dangereux, mais selon lui, personne d'aussi imprudent et immoral que Bond, qui viole la loi si fréquemment, ne serait pas le bienvenu au MI6.»

En ce qui concerne la violation de la loi, les services de renseignements britanniques en savent pourtant quelque chose.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte