Sciences

Admirez ces images fascinantes de Saturne prises par la sonde Cassini

Temps de lecture : 2 min

Profitons-en, c'est bientôt la fin.

NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute
NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

D'ici quelques mois, la sonde Cassini n'existera plus. Un peu plus de dix-neuf ans après son lancement, en 1997, et une douzaine d'années passées en orbite autour de Saturne, et plusieurs découvertes, la sonde de la Nasa, l'ESA et l'ISA a commencé sa dernière aventure, cette semaine, raconte Time.

«Depuis quelques jours, la sonde américaine a changé d'orbite, elle tourne désormais sur une orbite quasi-polaire, qui lui permet de survoler le système de Saturne, puis de plonger littéralement sur ses anneaux, dont elle frôlera désormais le plus externe d'entre eux –l'anneau F– à seulement 7.800 kilomètres de distance», poursuit Science et Vie.

Et au cours de ce voyage, la sonde a déjà envoyé de premières images, prises les 2 et 3 décembre, et publiées par la Nasa, ce 7 décembre. On peut y voir l'hémisphère nord de la planète, et un drôle d'hexagone, ainsi que les anneaux en arrière-plan. Chaque pixel couvre 153 kilomètres, et chacune des quatre photos utilise un filtre différent pour capter les différences longueurs d'onde de lumière, «parce que les nuages à différentes altitudes reflètent des longueurs d'onde différentes, ces images mettent à nu les nuages à des hauteurs variables», explique Popular Science.

Quant à ce drôle d'hexagone, c'est un motif nuageux, dont chaque côté est aussi large que la Terre. Au centre, au pôle, indique la Nasa, «repose une tempête circulaire».

L'agence spatiale américaine précise que la sonde va continuer son chemin jusqu'au mois d'avril. À partir de là, souligne Sciences et Avenir, «Cassini ira se glisser entre Saturne et l'anneau D, le plus interne, [dans] une zone de seulement 2.500 kilomètres de large».

«La sonde s'y faufilera au cours de vingt-deux orbites, à compter du 27 avril. Durant ces opérations, elle prendra les vues les plus rapprochées jamais réalisées de la planète et ses autres instruments vont cartographier ses champs magnétiques et gravimétriques avec une précision jamais atteinte. Les astronomes espèrent ainsi découvrir de nouvelles informations sur la structure interne de Saturne pour en déduire une fois pour toute la durée d'une journée sur cette planète et pouvoir évaluer la masse totale des anneaux.»

Après cette dernière phase, Cassini commencera son dernier plongeon dans l'atmosphère de Saturne, et continuera de «transmettre des données sur la composition de l'atmosphère de la planète jusqu'à la perte du signal». Là, elle se consumera et finira par mourir, conclut Popular Science. Mais en attendant, «profitons des nombreuses photos que Cassini prend en chemin».

Newsletters

Une épidémie de maladie rénale pourrait se propager avec le changement climatique

Une épidémie de maladie rénale pourrait se propager avec le changement climatique

Les reins sont responsables de l'équilibre hydrique de l'organisme, ce qui les rend particulièrement sensibles aux températures extrêmes.

Être enceinte et positive au Covid-19 est d'autant plus dangereux si on attend un garçon

Être enceinte et positive au Covid-19 est d'autant plus dangereux si on attend un garçon

Le sexe du fœtus influence à la fois la capacité de la mère à générer des anticorps contre le virus et à les transférer à son bébé.

Certaines personnes pourraient être génétiquement immunisées contre le Covid

Certaines personnes pourraient être génétiquement immunisées contre le Covid

Elles détiendraient alors la clé du traitement le plus efficace contre le virus. Si vos proches sont tombés malades et pas vous, vous en faites peut-être partie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio