Dieu est un phénomène neurologique

Slate.fr, mis à jour le 16.11.2009 à 14 h 31

La création de l'Homme sur le plafond de la Chapelle Sixtine, Wikipédia

La création de l'Homme sur le plafond de la Chapelle Sixtine, Wikipédia

Deux archéologues, Joyce Marcus et Kent Flannery, ont pénétré un peu plus loin dans le mystère des origines de la religion. En quinze ans d'excavations, ils ont découvert non pas des temples monumentaux, mais la preuve d'une transition fondamentale dans les comportements religieux. Ils ont  découvert l'existence d'une piste de danse, lieu religieux des chasseurs (7000 avant J.-C.), se transformant au fil des siècles en lieu de culte, apparaissant après le commencement de la culture du maïs, aux environs de 1500 avant J.-C., pour devenir en l'an 30 de notre ère des temples sophistiqués et orientés selon l'astronomie.

Ces découvertes conjuguées avec d'autres recherches, met en lumière une nouvelle vision de la religion, une vision qui tend à expliquer pourquoi les comportements religieux se sont produits dans les différentes sociétés, à tous les stades du développement, et dans le monde entier. La religion porte le sceau d'un comportement évolué. Le New York Times explique les implications:

La religion existe parce qu'elle a été favorisée par la sélection naturelle. C'est universel parce que cela a été introduit dans notre circuit neurologique avant que nos ancêtres préhistoriques ne se dispersent de leur berceau africain.

Pour les athées, l'idée que la religion se soit perpetuée parce qu'elle apporte aux sociétés humaines des bienfaits essentiels n'est pas particulièrement la bienvenue: «si la religion est une ceinture de sécurité, il devient difficile de la dépeindre comme inutile».

Pour les croyants au contraire, il pourrait sembler dangereux de penser que l'esprit a été forgé pour croire en Dieu.

Cette nouvelle vision de la religion est révolutionnaire; les sciences sociales consièderent depuis longtemps la religion comme un fait culturel, commun à tous les hommes et marque de l'écartement de l'état de nature. Les travaux en cours suggèrent au contraire que la religion, fruit de l'évolution de l'espèce, serait naturelle.

[Lire l'article complet sur le NYTimes]

Image de une: La création de l'Homme sur le plafond de la Chapelle Sixtine, Wikipédia

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9113 articles)
DieumexiqueoaxacareligionLiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte