Partager cet article

VIDÉO. Le gâteau caché de Noël peut sauver le repas du réveillon

Un gâteau au chocolat avec un coeur à la vanille. Elise Renoleau

Oubliez la bûche, de toute façon, personne n’en veut jamais.

La bûche de Noël, si traditionnelle soit-elle, est source d’une double angoisse. D’abord pour les convives, qui après avoir ingurgité l’équivalent de quatre repas en un, redoutent que l’arrivée de l’ultime plat ne fasse sauter les dernières résistances du bouton de leur pantalon. On entend alors la phrase «euh non merci… bon... alors juste un petit bout» résonner d’un bout à l’autre de la table, vexant au passage celui ou celle qui a passé une partie de l’après-midi à la préparer. 

Franchement, le réveillon n’a pas besoin de ça pour casser l’ambiance. Avant ça en cuisine, l’hôte(sse) a sué à grosses gouttes, constatant que même après la sixième couche de glaçage, la «bûche» ne ressemble pas à une bûche, et encore moins à la photo si jolie pourtant dans le magazine de cuisine acheté pour l’occasion. Familier, n’est-ce pas? Bon ok, on peut aussi acheter une bûche, mais qui a envie de claquer le budget saumon fumé dans un monument de crème au beurre?

La simplicité d’un gâteau au yaourt

Alors cette année, on va limiter les risques et on va faire simple (et léger). Mais alors vraiment simple. Avec la base de recette la plus simple, celle qu’on apprend aux enfants, celle qu’on ne peut pas rater, à moins de l’oublier dans le four. J’ai nommé: le gâteau au yaourt. Bon, bien sûr, on va le parer de ces habits de lumières pour qu’il ne fasse pas tâche après le repas à thème. 

On va surtout dissimuler quelque chose à l’intérieur. Non, pas une fève, pour ça on attendra janvier. Non, quelque chose qui fera pousser des «oh» et des «ah» autour de la table, avant de demander «mais comment as-tu fait?».

L’effet de surprise assuré

Le principe du gâteau caché, c’est –je vous le donne en mille– de cacher un autre gâteau à l’intérieur. Le gâteau dissimulé prend la forme d’une étoile, d’un sapin, d’un cœur, en gros de n’importe quel emporte-pièce que vous avez dans vos tiroirs. Indécelable lorsque le gâteau est entier, il se dévoile lorsque l’on coupe la première tranche. Magie de Noël, quand tu nous tiens. Évidemment, les deux gâteaux doivent être parfumés de telle façon que leur couleur tranche bien l’une avec l’autre. Chocolat/vanille, amande/pistache, vanille/fraise, vous voyez le topo. Nous on a choisi chocolat/vanille.

Le détail de la recette se trouve en bas de l’article, mais juste pour vous expliquer les grandes lignes, on va d’abord faire cuire le gâteau à la vanille. Ensuite on fait des tranches assez épaisses dans lesquelles on presse l’emporte-pièce pour obtenir la forme que l’on souhaite. Ne criez pas tout de suite au gâchis, on a déjà pensé à une solution pour utiliser à bon escient les chutes de gâteaux: faire des cake pop. Littéralement des gâteaux-sucettes, que vous pourrez servir aux derniers courageux avec le café.

Ensuite il suffit de mettre un peu de chocolat dans le fond du plat à cake, de disposer les formes bien serrées les unes derrière les autres et de recouvrir avec le reste de la pâte au chocolat. Convives séduits, ego de l’hôte(sse) boosté, fin de repas détendue assurée. C’est Noël, on a le droit de rêver. 


Les ingrédients (pour deux gâteaux au yaourt)

  • 2 yaourts
  • 6 pots de farine
  • 2 pots de sucre
  • 2 pots d’huile
  • 4 œufs
  • 2 sachets de levure
  • 1 tablette de chocolat
  • 1 gousse de vanille
  • 2 blancs d’oeufs et du sucre glace (pour le glaçage)


La recette du gâteau caché

Préparer les deux gâteaux dans un seul bol.

Mélanger dans l’ordre les yaourts, la farine, le sucre, les œufs, l’huile et la levure.

Séparer la pâte dans deux bols.

Dans le premier, ajouter la chair de la gousse de vanille et mélanger. Pour le deuxième, réservez-le pour l'instant (sans y ajouter le chocolat).

Verser dans un moule et cuire à 180°c pendant 40 minutes.

Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche.

Trancher le gâteau.

Presser l’emporte-pièce dans les tranches pour créer la forme souhaitée.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat au bain-marie.

Ajouter le chocolat à la deuxième pâte et mélanger.

Verser un peu de pâte au chocolat dans le fond du moule.

Aligner les formes de gâteau à la vanille en les serrant bien.

Recouvrez de pâte au chocolat.

Faire cuire à 180°c pendant 40 minutes.

Laisser reposer.

Pour le glaçage, battre doucement deux blancs d'œufs et ajouter au fur et à mesure du sucre glace jusqu'à obtenir la consistance souhaitée. Verser ensuite sur le gâteau.

Retrouvez d'autres recettes en vidéo dans notre playlist YouTube dédiée et sur notre page Facebook.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte