Monde

Tout un symbole: la Chine rachète le pub où David Cameron et Xi Jinping avaient bu un coup

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 06.12.2016 à 15 h 27

Repéré sur BBC Magazine, The Independent, The Guardian

Le Plough at Cadsden, une taverne traditionnelle située au nord-ouest de Londres, vient d'être rachetée par un fonds d'investissement chinois.

David Cameron et Xi Jinping dans le pub Plough in Cadsden, le 22 octobre 2015. KIRSTY WIGGLESWORTH/AFP

David Cameron et Xi Jinping dans le pub Plough in Cadsden, le 22 octobre 2015. KIRSTY WIGGLESWORTH/AFP

Il y a un peu plus d'un an, en octobre 2015, David Cameron, alors encore Premier ministre britannique, profitait de la visite d'État du président chinois Xi Jinping au Royaume-Uni pour l'amener au Plough at Cadsden, un pub traditionnel du XVIe siècle situé non loin de la résidence du chef du gouvernement, au nord-ouest de Londres, afin de partager une pinte de bière et un fish and chips.

Leur discussion et dégustation d'une quarantaine de minutes dans cette taverne rurale avait été largement documentée par les médias du monde entier. Une opération de communication davantage réussie que lors de sa précédente venue, en 2012, lors de laquelle David Cameron et son épouse Samantha Cameron étaient repartis de l'établissement... en y oubliant leur fille de 8 ans.

Un an plus tard, cette visite vient une nouvelle fois faire la une des journaux britanniques. Et ce, pour une raison simple: le fameux pub, The Plough in Cadsden, vient d'être racheté par des investisseurs chinois. Il faut dire que depuis la halte de Xi Jinping, la taverne était devenue une destination touristique à part entière et un passage obligé pour les ressortissants chinois en vacances au Royaume-Uni, note le Guardian.

L'appétit économique chinois

Infrastructures (ports, routes, aéroports), terres agricoles et minières, entreprises ou rachat de dettes souveraines... Ce rachat est d'abord un symbole de l'appétit économique de sociétés et d'hommes d'affaires chinois en Europe et, plus généralement, dans le monde entier. «Une boulimie sans limite géographique ni sectorielle», écrivait le supplément économique du Figaro en 2011.

D'après les données du ministère chinois du Commerce, les investissements chinois à l’étranger ont ainsi augmenté de 18,3% pour atteindre, en 2015, le niveau record de 145 milliards de dollars, contre 135,6 milliards de dollars investis dans le pays.

«À partir ses années 2000, les entreprises chinoises sont parties à l’assaut de l’économie mondiale, d’abord en Asie voisine, puis dans le reste du monde. Désormais, pas une semaine ne se passe sans l’annonce d’une acquisition à l’étranger par une entreprise chinoise», écrit le quotidien suisse Le Temps.

Le déclin des pubs anglais

L'acquisition de ce pub signe également un nouveau cap franchi dans la vague de reproductions et l'appropriations du patrimoine européen sur le sol chinois, à l'image des villes et monuments clônés un peu partout dans le pays.

«Le concept du pub anglais réalise une croissance très rapide en Chine. C'est le meilleur moyen de relier culturellement des populations de différents pays et de construire des amitiés», a déclaré Peter Zhang, l'homme chargé de mener les négociations entre les propriétaires du pub et le fonds d'investissement SinoFortone épaulé par le gouvernement chinois, dans le média d'État China Daily.

Le rachat de cette taverne, enfin, est également l'illustration de la crise profonde que traverse tout un pan de l'économie anglaise. Depuis plusieurs années déjà, les pubs anglais, véritable institution en Grande-Bretagne, sont touchés par une vague de fermetures sans précédent. À titre d'exemple, selon les chiffres de la British Pub Association, trente pubs ferment leurs portes, chaque semaine, au Royaume-Uni. Londres, elle, a perdu près 500 pubs au cours de l'année 2015.

Mais, fort de son attrait touristique, le Plough at Cadsden, lui, a de beaux jours devant lui. Et ce, malgré le contexte économique morose auquel se frottent les propriétaires de pubs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte