Twitter folie au pays de Chavez

Slate.fr, mis à jour le 15.11.2009 à 17 h 25

Et si les plus gros utilisateurs de Twitter étaient les... Vénézuéliens? Parce que pour les automobilistes de Caracas, l'aventure est au bout de chaque coin de rue, explique le correspondant de Bloomberg, (contrôles routiers les soirs de week-end, coulées de boue, nid de poules), l'utilisation du service de micro-blogging leur permettrait de conduire en sécurité et loin des amendes. Le nombre de abonnés au compte Trafico augmente de 10% chaque semaine, mais ce n'est rien comparé à l'achat de Smartphones. Malgré les lourdes taxes mises en place par Chavez pour limiter la consommation de produits étrangers, les ventes de Blackberries et autres téléphones explosent au pays de l'essence pas chère. Elles seraient du même niveau que dans des pays comme les Etats-Unis ou le Canada.

Trafico, et ses 23.000 messages postés depuis deux ans, a encore de beaux jours devant lui. Il faut dire que dans une ville congestionnée par un trafic auto devenu fou, le service de radioguidage est sous-dimensionné: le bison futé vénézuélien ne dispose qu'un seul hélicoptère et le GPS ne fonctionne pas au pays d'Hugo Chavez

[Lire la suite sur Bloomberg]

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte