Partager cet article

Une application propose de vous livrer des plats en fonction de votre humeur

Chocolate Brownies | Kurtis Garbutt via Flickr CC License by

Chocolate Brownies | Kurtis Garbutt via Flickr CC License by

Expérimentée au Royaume-Uni, elle devrait détecter les émotions de l'utilisateur, pour lui proposer un bon petit plat approprié.

C’est le résultat d’une collaboration entre des scientifiques de l’université d’Oxford et une entreprise de livraison de repas à domicile, Just Eat. En théorie, grâce à un système de reconnaissance faciale, cette application peut repérer l’état d’esprit du client (en analysant des signes comme les lèvres abaissées ou les froncements de sourcils…), pour lui proposer ensuite de commander de la nourriture adaptée.

Est-ce que cela fonctionne dans la vraie vie? L’appli sera testée pour la première fois cette fin de semaine, avant d’être déployée un peu plus tard au Royaume-Uni. En tous cas, c’est le professeur Charles Spence qui supervise l’opération, un chercheur reconnu pour ses travaux en psychologie expérimentale. Il dirige d’ailleurs le Crossmodal Research Laboratory, un labo spécialisé dans l’analyse des perceptions sensorielles.

Comme le souligne Munchies, «cette application pourrait ressembler à un gadget fait pour que plus de gens cliquent sur “Commander maintenant” sur Just Eat, mais Spence dit qu’il y a de la science derrière»... Il explique en effet au Telegraph que la cartographie faciale peut fournir une évaluation très précise et objective de l’état émotionnel d’une personne, voire même meilleure que celle réalisée par l’individu lui-même. En outre, «il y a de plus en plus de preuves qui montrent que votre humeur a un impact significatif sur votre goût et votre odorat. Elle peut amortir ou animer l’effet de ces deux sens. À l’inverse, cette nourriture peut avoir un certain nombre d’effets sur votre humeur».

Bien-être physique et émotionnel

En pratique, l’appli détecte la colère, le dégoût, la peur, la surprise, la tristesse, la joie etc. Et suggère ensuite des menus à commander. Par exemple, un visage stressé a besoin d’aliments «apaisants», comme les noix et le chocolat qui contiennent du magnésium… Au contraire, quelqu’un de plus excité devra réguler son taux de sucre dans le sang avec des céréales complètes ou des légumineuses.

Le Telegraph a demandé à la nutritionniste Ruth Tongue de commenter ce projet:

«Non seulement notre humeur affecte les aliments que nous choisissons de manger, mais les aliments que nous mangeons peuvent nous aider à nous sentir plus heureux, énergisé, détendu, concentré, ou enthousiaste et prêt pour la journée.»

Ainsi, selon elle, «il est important de reconnaître la relation entre les aliments que nous mangeons et notre humeur, pour que nous puissions nous occuper de notre bien-être physique, mais aussi émotionnel».

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte