Tech & internet

«LOL», «haha», ou «hahah», comment (bien) rire sur internet?

Temps de lecture : 2 min

Êtes-vous à la page?

«Her»
«Her»

Sur internet, lorsqu'il s'agit de rigoler, les internautes se divisent entre plusieurs catégories: il y a ceux qui n'expriment pas leur rire ouvertement, ceux qui s'appuient sur les emojis pour partager leurs émotions et puis ceux qui utilisent les caractères –des lettres ou des chiffres– pour manifester leur hilarité face à une situation donnée. Mais, ce n'est pas fini, car les partisans de cette dernière catégorie sont eux-mêmes partagés entre différentes sous-catégories. On y retrouve les ardents défenseurs du «LOL» historique (comprendre «mort de rire», en français) ; les fanatiques du «haha» et, désormais les néo-adulateurs du «hahah», une variante.

Si la mort du «LOL» semble déjà actée et acceptée de tous, c'est aujourd'hui la survie du «haha» qui pourrait bien être en danger –pourtant très populaire encore en 2015 selon les données de Facebook. Dans une étude réalisée, en 2016, à partir de ses propres données, Grammarly, un logiciel de correction orthographique populaire chez les anglophones, rapporte que l'expression «hahah» –avec un "h" supplémentaire– pourrait bien être en train de prendre la place du «haha» dans le cœur des internautes.

La langue vivante d'internet

«Le dictionnaire de Grammarly incluait déjà "haha", mais "hahah" (avec un "h" à la fin) est la variante sa plus populaire. Grammarly suggère déjà "haha" comme correction de "hahah", ce qui veut dire que les utilisateurs ignorent cette suggestion car ils estiment qu'il n'existe pas de formulation type [pour exprimer son hilarité]. Ils voient la correction, mais choisissent délibérément d'ajouter cette variante», dit-il.

Et, bien que sur Reddit, un autre réseau social, le «haha» reste encore très populaire face à ses concurrents directs –«hahaha» ou «hahahahaha»–, cette formulation appartiendrait déjà au passé (comme le feu «LOL»), explique à Vocativ Sali Tagliamonte, professeur de linguistique à l'université de Toronto.

«"Haha" est plutôt old. Cela fait déjà partie du langage courant. Vous pouvez vérifier, il est déjà dans l'Oxford Dictionnary [un équivalent anglo-saxon du Larousse]. Dans la minute où un mot devient trop utilisé, il n'a plus le même impact. C'est cela qui justifie ces variations.»

Alors, «haha», «hahah» ou «hahaha»? Difficile à dire, puisqu'il n'existe toujours pas de dictionnaire officiel de l'internet. À vous de choisir, donc.

Et, au fond, c'est peut-être mieux ainsi.

Haha(h?).

Robin Panfili Journaliste à Slate.fr

Newsletters

Souriez, Facebook regarde votre famille

Souriez, Facebook regarde votre famille

Le réseau social veux scanner vos profils pour mieux connaître votre foyer.

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

La quantité de données produite à l’ère du numérique croit de façon exponentielle. L’humanité produit ainsi en deux jours autant de données qu’au cours des deux derniers millions d’années. Les études révèlent des chiffres astronomiques: en 2020, l...

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les produits utilisés dans ces séquences, inoffensives en apparence, sont très souvent trop gras, sucrés et salés.

Newsletters