MondeEconomie

L’Islande s'est décidée à poursuivre un magasin de surgelés appelé «Islande»

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 25.11.2016 à 15 h 33

Repéré sur Sky News

Le but pour le pays est de protéger ses entreprises locales.

Islande | annca via Pixabay CC License by

Islande | annca via Pixabay CC License by

Imaginez un instant qu’une chaîne de magasins se lance dans un autre pays, n’importe où dans le monde, et décide de s’appeler France (certainement pour vendre du fromage et du vin). S’il est facile alors d’anticiper les réactions indignées dans l’Hexagone, on imagine mal une entreprise oser s’approprier le nom d’un pays.

C’est pourtant ce qui arrive à l’Islande actuellement. Sky News rapporte que le gouvernement islandais a décidé de solliciter le bureau de la propriété intellectuelle de l’Union européenne pour déposer plainte contre la chaîne britannique de magasins appelés Iceland («Islande» en anglais), qui compte 850 magasins et plus de 23.000 employés. L’objectif? Assurer «le droit des compagnies islandaises à utiliser le mot “Iceland” en lien avec leurs produits et leurs services», selon le communiqué du gouvernement, qui ajoute:

«Le gouvernement d’Islande a peur de voir les entreprises de notre pays incapables de se promouvoir elles-mêmes à travers l’Europe en s’associant à leur terre d’origine, une terre dont nous sommes très fiers et qui bénéficie d’une image de marque très positive. […] Une compagnie ou un produit fait en Islande ou par une compagnie islandaise devrait être en mesure de se représenter elle-même en utilisant le nom du pays.»

En clair, le gouvernement a peur que des entreprises étrangères s’approprient l’image de marque islandaise pour vendre des produits et mettre à mal les possibilités marketing des sociétés locales.

Quarante-six ans dans la balance

Actuellement, on connaît Air Iceland, Icelandair ou même Íslandsbanki, des marques profondément ancrées dans leur pays grâce à leur nom. Mais le gouvernement aimerait s’assurer que d’autres entreprises islandaises puissent aussi profiter de ce nom en se lançant sur le marché national et international. Quand on voit que des marques comme Le Coq Sportif ou Le Slip Français connaissent un rayonnement international notamment grâce à la symbolique française de leur nom, on ne peut que comprendre les intérêts économiques et territoriaux de pays comme l’Islande.

Face à cette plainte, la marque Iceland a expliqué regretter le choix du pays et a affirmé n’avoir jamais été approchée pour une résolution à l’amiable du problème. L’entreprise a également rappelé une information très importante: «Nous existons depuis quarante-six ans sous le nom Iceland et nous ne pensons pas qu’il y ait eu des confusions ou des conflits dans l’esprit du grand public.» Un argument logique qui pourrait bien peser dans la balance quand l’U.E. devra statuer sur la question.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte