Partager cet article

VIDÉO. L'histoire de la Terre racontée à l'échelle d'un terrain de football

Capture écran | Skunk Bear Youtube

D'une extrémité à l'autre d'une grande pelouse verdoyante, 4,5 milliards d'années sont contées. C'est physique et c'est ludique.

Qu'est-ce qu'une vie humaine comparée à l'échelle de l'Histoire? Voilà ce qui a taraudé l'Américain Grant Ernhart lorsqu'il admirait paisiblement les montagnes canadiennes à l'Ouest du pays, pensant à quand elles s'étaient formées. Il a donc posé sa question à l'émission Skunk Bear de la radio NPR. Spécialiste des explications scientifiques et ludiques, la chaîne a réfléchi à l'endroit et la manière idéale de représenter l'histoire de notre planète, dans toute son immensité. La meilleure option s'est avérée être un terrain de football américain (110 mètres de long). Et en particulier celui de la Morgan State University à Baltimore, par un bel après-midi d'automne. 

Ni une, ni deux, le terrain de foot devient donc un calendrier géant, une frise chronologique animée à échelle humaine. La distance entre les deux extrémités du terrain représente l'ensemble de l'histoire de la Terre, soit un espace-temps de 4,5 milliards d'années sur 100 mètres. Chaque pouce représente 1,3 million d'années et au fur et à mesure que le jeune présentateur Adam Cole, se déplace sur la pelouse, il avance dans le temps et utilise chaque parcelle de terrain pour nous raconter notre planète et la naissance du vivant qui l'a progressivement habité. 

Le carnet de santé de la planète Terre, et de ses habitants

À commencer par un lancé de foulards jaunes pour représenter la multitude de roches extraterrestres qui bombardaient la planète, tout débute réellement il y a 3,8 milliards d'années avec la naissance des premières cellules. C'est le début de la photosynthèse, ce procédé grâce auquel les bactéries prennent la forme d'une matière organique avec la lumière et l'énergie du soleil. Puis, le début d'une révolution, il y a 2,3 milliards d'années: la production d'oxygène grâce à l'apparition des cellules de plantes vertes. L'atmosphère se constitue, laissant la possibilité à l'animal de vivre et de respirer et la couche d'ozone se forme pour envelopper la surface de notre planète, il y a 800 millions d'années. La diversité explose: champignons sur Terre, anémones et mollusques en mer, puis les premiers animaux. Les poissons, les plantes, les amphibiens et même les requins, puis les mammifères et les dinosaures apparaissent. Il y a de ça 500 millions d'années. 

Bombardement de foulards jaunes à nouveau sur le terrain de foot, c'est une extinction massive des dinosaures, il y a 68 millions d'années. Alors, d'autres animaux apparaissent: les tatous, les baleines, les ours, les loups, les singes, les hippopotames, les mammouths, les lions, Lucy (notre ancêtre!), les tigres, le bétail, et enfin les premiers hommes. L'évolution animale terrestre depuis la disparition des dinosaures jusqu'à nous, soit 60 millions d'années, est magiquement résumée en quelques secondes, jusqu'à l'extrémité de notre histoire –et du terrain de football. Alors, à la toute dernière parcelle, une ampoule s'allume, c'est notre civilisation: l'agriculture, la littérature, la science... Tout ce qui nous a permis de vivre aujourd'hui.

 
Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte