Partager cet article

LOLTOSHOP. Après la politique, voici les prochaines passions de Sarkozy

Nicolas Sarkozy en Christopher Froome. GERARD JULIEN / AFP et JEFF PACHOUD / AFP. Photomontage: Slate

Nicolas Sarkozy en Christopher Froome. GERARD JULIEN / AFP et JEFF PACHOUD / AFP. Photomontage: Slate

L'ancien président va probablement mettre de côté sa vie politique. Aidons-le à se concentrer sur ses passions.

Nicolas Sarkozy ne sera pas le prochain président de la République. L'ancien chef de l'État a été éliminé au premier tour de la primaire de la droite et du centre où il n'a recueilli que 20,6%, selon les derniers résultats, loin des 28,6% d'Alain Juppé ou des 44,1% de François Fillon. Une claque pour celui que beaucoup voyaient déjà affronter Alain Juppé au second tour.

Nicolas Sarkozy n'a pas dit explicitement comment il voyait son avenir, mais l'idée flotte que sa vie politique est finie après ce deuxième revers électoral en cinq ans.

«Il est temps pour moi d’aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passions publiques», a annoncé le candidat dans son discours de défaite.

Alors pour aider l'ancien président à se plaire dans sa nouvelle vie, nous l'avons imaginé dans différentes situations reliées aux passions qu'il a confiées dans différents médias.
 

1.Star du Tour de France

GERARD JULIEN / AFP et JEFF PACHOUD / AFP. Photomontage: Slate

L'ancien président n'a jamais caché sa passion pour le vélo, mais lorsque le Parisien Magazine lui avait demandé quel coureur il aurait aimé être, il avait répondu qu'il aimerait «tellement être un coureur qui a le potentiel pour gagner le Tour… Cela n'arrivera jamais!» C'est vrai, probablement pas, mais il pourra toujours s'imaginer en maillot jaune devant ses gardes du corps.

 

2.Joueur du PSG

GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP et Michel Euler / POOL / AFP. Photomontage: Slate

Grand fan de sport, Nicolas Sarkozy n'a jamais caché sa passion pour le PSG. Puisque l'on voit régulièrement l'ancien président en tribunes, au Parc des Princes, pourquoi ne pas l'imaginer faire un essai lors d'un entraînement aux côtés de Presnel Kimpembe, Grzegorz Krychowiak, et Jesé?

 

3.Lecteur assidu de classiques

JOHN THYS / AFP. Photomontage: Slate

Longtemps moqué pour avoir indiqué qu'il avait «beaucoup souffert» sur La Princesse de Clèves, ou pour avoir confondu Quatre-Vingt-Treize et 1793, Nicolas Sarkozy s'était à nouveau trompé en mars dernier et attiré les foudres des littéraires avec une mauvaise citation du Cid.

«C'est comme dans Le Cid, ils partirent à 50 millions et il se retrouva tout seul!». Mais les vers de Pierre Corneille ont été à la fois mal cités, et mal compris par l'ancien président.

«Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort,

Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port.»

De quoi passer quelques journées la tête dans les bouquins, et en profiter pour relire quelques-uns de ses auteurs préférés
 

4.
Grand écrivain

 

 

Portrait d'Émile Zola (Domaine Public) et Nicolas Sarkozy (Kremlin CC Licence By 4.0). Photomontage: Slate

Si tout le monde n'est pas fan de sa prose, Nicolas Sarkozy a au moins une fan, sa femme, Carla Bruni-Sarkozy, qui avait indiqué avoir dévoré son septième livre, La France Pour la Vie.

«C'est merveilleux, je ne savais pas que je vivais avec un écrivain.»

 

5.Cinéphile averti

MARTIN BUREAU / AFP. Photomontage: Slate

Lors de la campagne présidentielle 2012, celui qui était alors président avait répondu aux questions d'Allociné sur ses cinq films préférés. Mais Nicolas Sarkozy n'avait alors pas voulu choisir, préférant évoquer la difficulté de hiérarchiser des films comme La Passion de Jeanne d'Arc, les films muets de Lubitsch, L'Atalante, Rome ville ouverte, ou encore Bellissima.
 

6.
DJ de variété française

Daniel Boczarski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP et Eric FEFERBERG / AFP. Photomontage: Slate

Lors de la dernière campagne présidentielle, il avait publié une playlist de neuf titres. C'est peu, comme le racontait alors L'Express«mais on [pouvait] aussi y voir l'impossibilité de l'étoffer sans y perdre sa crédibilité tant la chanson française est traditionnellement de gauche. Et, soyons sérieux, le candidat à l'élection présidentielle française ne pouvait afficher une playlist à moitié composée de chansons étrangères». Et au milieu de Georges Brassens, Johnny Hallyday, et Calogero, se trouvait sa femme, Carla Bruni, qui lui avait dédié un morceau.

 

7.Collectionneur de timbres

PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP et RAYMOND ROIG / AFP. Photomontage: Slate

Lorsqu'il avait présenté Nicolas Sarkozy en 2012, Le Figaro indiquait que le président était un amateur de cigares, et... de timbres. Une passion confirmée par Gala.

Le Lab soulignait par ailleurs qu'il parainait le club philatélique de l'Élysée, créé en mars 2008, consacré à la passion du président. Dans cet article de la BBC, «on apprend également qu'Arnold Schwarzenegger et la reine Elizabeth l'aident à compléter ses albums, et que Carla Bruni-Sarkozy se réjouit de ce hobby “calme”».

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte