Monde

Cet Américain assure ne toujours pas connaître le résultat de l'élection

Temps de lecture : 2 min

Joe Chandler le répète: non, il ne connaît pas encore le nom du 45e président, et ne veut pas encore le savoir.

Ça peut paraître improbable pour certains, mais il existe des personnes ne connaissent toujours pas le résultat de l'élection présidentielle américaine. Plus surprenant, l'une de ces personnes est un Américain, qui vit dans le sud de l'État de Géorgie.

Forcément, son histoire intéresse particulièrement les médias américains, qui multiplient les interviews, en essayant de ne pas lui révéler le nom du 45e président de l'histoire du pays.

«J'étais invité à une soirée pour suivre les résultats au fil de la nuit, à me ronger les ongles avec tout le monde, à attendre. Et puis je me suis dit qu'il y avait sûrement quelque chose de mieux à faire», a expliqué Joe Chandler, à l'antenne locale de Fox News.

Au départ, il pensait découvrir les résultats le lendemain matin, «mais quand il s'est réveillé, il était si serein qu'il a décidé d'attendre jusqu'à l'après-midi. Et plusieurs heures se sont transformées en plusieurs jours». Pour réussir ce petit exploit, Joe Chandler explique qu'il travaille de chez lui, qu'il évite journaux et réseaux sociaux depuis l'élection. Sa fille le tient au courant des manifestations qui ont lieu dans le pays, mais sans préciser contre qui la foule proteste. Quand il sort de chez lui, il porte un casque sur les oreilles et un panneau autour de cou expliquant qu'il ne connaît pas le résultat et qu'il ne veut pas le savoir, ce que les gens semblent respecter pour le moment, explique-t-il à l'émission The Today Show.

Résultat, il aujourd'hui l'impression d'être «au centre du cyclone, dans [sa] tranquille bulle d'ignorance».

«Ma fille m'a dit que j'étais peut-être l'unique personne dans le pays à ne pas connaître le nom du président-élu, à l'exception de ceux qui vivent dans une cave.»

Ce n'est pas la première fois qu'un Américain tente de rester éloigné d'un résultat. Certains en ont même fait un concours pour le résultat du Super Bowl, comme nous l'expliquions en 2014. Quelques personnes s'amusent d'ailleurs à saboter les tentatives des concurrents, en tentant de leur révéler le résultat de toutes les manières imaginables.

Mais Joe Chandler, lui, prévoit de le découvrir par lui-même, si personne ne lui gâche la surprise d'ici-là. Il pense même à organiser une petite fête, comme lors de l'annonce du sexe d'un futur bébé. Sauf qu'au lieu de savoir si ce sera un garçon ou une fille, les couleurs —bleu et rouge— serviront à découvrir quel parti l'a emporté et Joe Chandler saura alors si l'ignorance faisait effectivement son bonheur.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Guerre au Yémen, éruption volcanique aux îles Tonga, et famine en Afghanistan… La semaine du 15 au 21 janvier en images.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

L'Union européenne s'est engagée sur un nouveau programme Eramus+ qui devrait s'ouvrir à de nouveaux publics.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio