Science & santé

Pourquoi les meilleurs parfums contiennent les produits les plus dégoûtants?

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 20.11.2017 à 18 h 18

Repéré sur The Guardian, The New York Magazine

Oui, nous allons parler de sécrétions anales de castor et de vomi de baleine.

DESIGN BY MARGHERITE GREEC | IRFE via Wikimédia CC License by

DESIGN BY MARGHERITE GREEC | IRFE via Wikimédia CC License by

Quoi de plus glamour à la télévision que les publicités pour des parfums de luxe? Qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, la simple utilisation du produit est montrée comme le geste le plus romantique qui soit, comme l’arme de séduction ultime.

Pourtant, si vous regardez les parfums de plus près, et si vous vous intéressez à leur composition, vous pourriez vite avoir un haut-le-cœur. En 2013, par exemple, la chanteuse Lady Gaga expliquait qu’un parfum avait été créé à partir de son urine. 

«Alors Andy m'a dit qu'ils ont fait un parfum à partir de mon urine pris dans les poubelles de la salle d'habillage de WWH (longue histoire) VOUS ÊTES PRÉVENUS S'IL ESSAYE DE VOUS ARROSER»

La chanteuse est connue pour être excentrique (on a longtemps parlé de semence et de sang pour l’un de ses parfums), mais ce tweet l’est beaucoup moins. Sachez par exemple que le musc de civette, une espèce de chat musqué, a été synthétisé pour être utilisé dans le parfum Obsession for Men de Calvin Klein. Anecdote amusante, ce parfum est devenu l’obsession des félins dans plusieurs zoos, comme le notait en 2010 le Wall Street Journal. Plus dégoûtant, le castoréum, sécrétion huileuse produite par les glandes anales de certains castors, est utilisé dans les parfums Opium de Yves Saint Laurent Fils de Dieu du riz et des agrumes d’Etat Libre d’Orange. Ce produit est très réputé car son arôme se rapproche de celui de la vanille, ce qui en fait un produit de prédilection pour l’industrie du dessert. En 2008, le Guardian mentionnait également l’usage synthétique de vomi de baleine (la légende mentionne son utilisation dans le Chanel n°5), de musc de cerfs ou même de cheveux… 

Constater un tel décalage entre des parfums à la merveilleuse odeur et les produits qui ont servi les fabriquer est terrible, mais il est nécessaire. Dans une interview accordée au New York Magazine, le créateur de parfum David Moltz explique que ces «off notes» sont la clef des plus beaux parfums car elles permettent de retranscrire au mieux les odeurs de la nature. «Je parle toujours de ce cercle de la beauté du parfum. Les plus belles odeurs sont toujours situées à côté des plus dégoûtantes. Les odeurs comme celles des excréments ou de la pourriture existent même de manières infimes dans les plus belles fleurs. La fleur essaye d’attirer les insectes et c’est pour cela que ces odeurs dégoûtantes existent. Si vous enlevez le côté “bizarre” des fleurs, elles vont perdre leurs dimensions et avoir une odeur plate.» Il explique ainsi que l’indole, composé organique présent dans la matière fécale, est important pour que quelque chose sente comme le jasmin. 

Vous voilà averti désormais, votre «pschitt» matinal ne sera peut-être plus le même.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte