Monde / Économie

Il vole une carte de crédit pour se payer un système antivol

Temps de lecture : 2 min

La police du Colorado est toujours à sa recherche.

Jefferson County Sheriff / Twitter
Jefferson County Sheriff / Twitter

Oh, l'ironie... La police du comté de Jefferson, dans le Colorado, aux États-Unis, est actuellement à la recherche d'un homme qui a volé une carte de crédit, avant de l'utiliser pour s'acheter un système d'alarme qui lui permettra de dissuader des cambrioleurs de s'attaquer à son domicile.

Sur ses comptes Twitter et Facebook, le bureau du shérif de ce comté a publié plusieurs photos de l'homme en train de rentrer dans le magasin, avant de passer à la caisse, et lancé un appel à témoins.

ABC Denver explique que ces images ont été prises le 6 octobre dernier. Un peu plus tôt, le même jour, le suspect a mis la main sur la carte de crédit qui se trouvait dans le sac qui était dans la voiture dont il a cassé la vitre.

«Utiliser mon compte pour acheter ça?»

La voiture, raconte CBC, appartient à Dana Hiler, qui venait tout juste d'emménager dans le coin. «Elle avait caché son sac dans la voiture, et l'avait recouvert d'une veste, mais de toute évidence, ça n'a pas été suffisant pour empêcher le vol.»

Dana Hiler a beau avoir prévenu la police et sa banque, le voleur semble avoir été plus rapide et a donc eu le temps de s'offrir un système de sécurité, dans un magasin d'électronique.

«Je me suis dit, “Sérieusement, tu vas utiliser mon compte pour acheter ça?”. C'est assez ironique.»

Consumerist indique que la police est toujours à la recherche du voleur.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Guerre au Yémen, éruption volcanique aux îles Tonga, et famine en Afghanistan… La semaine du 15 au 21 janvier en images.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

L'Union européenne s'est engagée sur un nouveau programme Eramus+ qui devrait s'ouvrir à de nouveaux publics.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio