Monde

Des bonus pour le ministère de la défense britannique

Temps de lecture : 2 min

Ministry of Defense and Downing street, par DanBock via Flickr
Ministry of Defense and Downing street, par DanBock via Flickr

Outre-Manche, la City n'a pas l'exclusivité des bonus: les fonctionnaires du ministère de la défense britannique ont reçu 47 millions de livres pour «performance exceptionnelle» pendant les 7 premiers mois de l'année 2009. Révélée 24h à peine après le rapatriement de six corps de soldats tombés en Afghanistan (ces pertes récentes amènenent à 232 le nombre de soldats britanniques tués en Afghanistan depuis le début des opérations en 2001), la prime scandalise les familles qui ont perdu un fils au combat.

Hazel Hunt, dont le fils Richard est mort dans la province d'Helmand en août, a qualifié ces bonus d' «obscènes». Ces rétributions ont été révélées à la Chambre des communes suite à une question de Liam Fox, le ministre de la Défense du shadow cabinet (gouvernement fictif de l'opposition).

«Cela va renforcer l'opinion selon laquelle il y a déséquilibre entre nos forces et l'administration», a attaqué Fox. Il y a actuellement 85.000 fonctionnaires au ministère de la Défense, soit un pour deux soldats d'active.

La ministre a précisé qu'en moyenne la prime serait de moins de 1000£ par personne. Depuis 2003, un total de 288£ a été versé en bonus aux fonctionnaires d'après les chiffres officiels. En début de semaine, Gordon Brown a été mis dans l'embarras par Jacqui Janes, dont le fils Jamie est mort en Afghanistan et qui lui a demandé s'il y avait suffisamment d'hélicoptères pour secourir les soldats blessés.

«Je suis stupéfait, a dit le colonel Bob Stewart, ancien commandant des forces des Nations Unies en Bosnie. Aucun fonctionnaire ne devrait recevoir de bonus d'aucune sorte alors que notre pays est à cours d'argent et que nos troupes se battent pour leurs vies.»

«Je trouve obscène qu'ils reçoivent des bonus alors que nos soldats ne sont pas assez pourvus, et pas seulement en équipement. Mon fils gagnait à peine 17.000£ par an. Aucun fonctionnaire n'irait en première ligne pour cette somme.[...] Sans parler du climat actuel de récession, où les gens ordinaires, dont des soldats, perdent leurs maisons.»

[Lire l'article complet sur le Guardian]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Ministry of Defense and Downing street, par DanBock via Flickr

Newsletters

Beyrouth, capitale du trauma

Beyrouth, capitale du trauma

Un an après l'explosion du port, le 4 août 2020, les habitants de la capitale libanaise demeurent prisonniers de la catastrophe qui a ravagé la ville. En ce jour de commémoration, les familles des victimes continuent de réclamer une justice qui ne vient pas.

La jeune hess de Beyrouth

La jeune hess de Beyrouth

L'Etna et le Vésuve ne sont pas les seuls volcans à menacer le sud de l'Italie

L'Etna et le Vésuve ne sont pas les seuls volcans à menacer le sud de l'Italie

Situé sous l'eau, le Marsili n'est étudié que depuis les années 2000.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio