Monde

Des bénitiers automatiques contre la grippe A en Italie

Slate.fr, mis à jour le 12.11.2009 à 11 h 07

Des églises catholiques italiennes installent des distributeurs d'eau bénite automatiques pour contribuer à enrayer la diffusion du virus de la grippe A. Beaucoup d'églises ont en effet arrêté de mettre à disposition l'eau bénite dans des bénitiers où les fidèles trempent leurs mains, comme le veut la tradition.

Les nouvelles machines marchent à la manière des distributeurs de savon que l'on retrouve dans les toilettes, et envoient de l'eau quand une main est passée devant le capteur optique. L'inventeur, Luciano Marabese, explique qu'il croule sous les demandes depuis quelques jours, et affirme recevoir des centaines d'emails du monde entier demandant des informations sur son produit. La cathédrale de Milan a été l'une des premières à suspendre l'utilisation des bénitiers traditionnels, ce qui a attiré beaucoup d'intérêt pour le distributeur automatique.

«Les gens ont d'abord été un peu choqués par cette innovation technologique, mais ils l'ont ensuite accueillie avec beaucoup d'enthousiasme et de joie. Les membres de la paroisse s'y sont habitués» a déclare Pierre Angelo Mota, un prêtre du Nord de Milan.

Mais les nouveaux distributeurs d'eau bénite ne font pas l'unanimité. «Il n'y a aucune raison pour que nous changions nos bénitiers», estime Franco Agnesi, un prêtre de la basilique de San Giovanni Battista, à Busto Arsizio. «Nous procédons comme nous l'avons toujours fait, sans aucun type de prévention particulière contre le virus de la grippe A.»

Une attitude qui pose problème, selon l'inventeur: «Certaines personnes ont arrêté de tremper leur main dans l'eau bénite pour éviter l'infection. Certains faisaient même semblant de toucher l'eau ou touchaient simplement le rebord en marbre du bénitier. Je pense que c'est dommage de perdre nos traditions.»

«Ce gadget pour éviter la transmission du virus ne servira de toute façon pas à grand-chose, étant donné qu'il semble bien plus risqué d'entrer dans un bus plein à craquer que d'immerger sa main dans l'eau bénite» note le site varesenotizie.it.

Environ 30 personnes sont mortes en Italie après avoir contracté la grippe A.

[Lire l'article complet sur Varesenotizie.it]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Le bénitier automatique de Marabese, REUTERS/Stefano Rellandini

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte