Monde

Gigantesque black out au Brésil

Temps de lecture : 2 min

Sao Paulo, Rio de Janeiro et 800 autres villes brésiliennes ont été plongées dans le noir mardi 10 novembre dans la soirée à la suite à une panne d'électricité, laissant des millions de personnes dans l'obscurité. D'après le ministre des mines et de l'énergie Edison Lobao, la panne serait probablemnt liée à des facteurs météorologiques. "Nous imaginons qu'un orage de forte intensité a pu causer une défaillance de certaines lignes électriques au niveau du barrage d'Itaipu, cessant d'alimenter d'autres lignes", a expliqué le ministre.

La centrale hydroélectrique située à la frontière avec le Paraguay produit l'équivalent de 20% de l'énergie consommée au Brésil et 90% de l'électricité paraguayenne. L'opérateur du réseau électrique national a fait état d'une perte de 17 000 megawatts, équivalent à la consommation de l'Etat de Sao Paulo.

Le région industrielle du Sureste a été affectée, ainsi qu'une partie du Noreste et du Centro-Oeste, où se trouve Brasilia. D'après des agences locales, une panne a également eu lieu au Paraguay, entièrement privé d'électricité pendant 30 minutes.

Le président de l'opérateur local Itaipu Binacional Jorge Salek, n'a pas pu dire quand les techniciens pourraient rétablir complètement l'électricité, revenue progressivement à Sao Paulo et Rio à partir de 1h. Le problème s'est produit vers 22h heure locale mais n'a pas encore été clairement identifié. La communication avec les équipes sur place est elle-même très difficile, le réseau de téléphonie mobile étant également affecté. Il a cependant précisé qu'il s'agissait d'une défaillance au niveau de la transmission et non de la production de l'électricité, très probablement liée à la violence des vents qui se sont élevés dans la région à ce moment-là.

La panne a paralysé les grandes métropoles brésiliennes,générant un véritable chaos dans la circulation. Le métro et les autres transports publics ont du être arrêtés dans les villes concernées, et l'aéroport international de Rio est affecté.

[Lire l'article complet sur Clarin]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Rio de Janeiro de nuit, par Rodrigo Soldon via Flickr

Newsletters

La Chine lance son concours du bâtiment le plus moche

La Chine lance son concours du bâtiment le plus moche

Le président Xi Jinping a publié il y a quelques années une directive pour mettre fin aux structures excentriques.

Avec le «Senate Bill 1», le Texas essaie-t-il vraiment d'empêcher les minorités de voter?

Avec le «Senate Bill 1», le Texas essaie-t-il vraiment d'empêcher les minorités de voter?

Ses soutiens y voient une réponse à la fraude électorale. L'opposition dénonce quant à elle une entrave au droit de vote.

Au Liberia, l'impossible devoir de mémoire

Au Liberia, l'impossible devoir de mémoire

Meurtri par une guerre civile sanglante qui a fait 200.000 morts et 2 millions de déplacés entre 1989 et 2003, le Liberia tente toujours, tant bien que mal, de composer avec son passé douloureux. Comment une nation se reconstruit-elle sans mémoire...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio