Partager cet article

Un lobbyiste du soda chargé de l'agriculture et de l'alimentation dans l’équipe de transition de Trump

Soda Pop Aisle | Mike Mozart via Flickr CC License by

Soda Pop Aisle | Mike Mozart via Flickr CC License by

Michael Torrey dirige une société de lobbying défendant les intérêts de grosses entreprises agroalimentaires.

Donald Trump met en place son «équipe de transition». Et malgré des promesses allant dans le sens contraire, de nombreux lobbyistes font partie de ce nouveau groupe… Pour s’occuper des sujets liés à l’agriculture et à l’alimentation, le futur président des Etats-Unis a ainsi choisi Michael Torrey: un personnage qui a déjà touché à la politique (comme conseiller du sénateur Bob Dole, ou au poste de chef adjoint du personnel du ministère de l'Agriculture sous l'administration Bush)… Et qui dirige depuis 2005 une société de lobbying dans le domaine de l’agroalimentaire, Michael Torrey Associates.

Comme le rapporte Quartz, parmi ses clients, ont trouve par exemple l’American Beverage Association, la puissante organisation regroupant de nombreux industriels du soda (qui a d’ailleurs échoué ces derniers temps dans sa bataille contre l’instauration d’une taxe soda dans plusieurs villes américaines). Ce groupe a versé à son cabinet plus de 800.000 dollars au cours de ces quatre dernières années, pour influencer notamment les politiques concernant l’étiquetage alimentaire ou les directives nutritionnelles.

Mais lui et ses collaborateurs défendent aussi les intérêts du «Crop Insurance and Reinsurance Bureau» (un organisme qui assure les cultures... et qui est accusé d'encourager les agriculteurs à cultiver des terres vulnérables à l'érosion), du géant des produits laitiers Dean Foods, de White Wave, un fabricant de laits végétaux, de l’Association du soja de l’Illinois, de Snac International (un groupe international d’industriels du snack), ou encore de Little Caesars, une chaîne de fast-food spécialisée dans la pizza.

Mother Jones conclut que «maintenant, Big Soda, Big Snack, Big Dairy et Big Ag ont un sympathique personnage préparant l’équipe chargée de la politique alimentaire du nouveau président»

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte