Monde

Le sniper de Washington exécuté

Slate.fr, mis à jour le 11.11.2009 à 9 h 20

John Allen Muhammad, qui en 2002 avait terrorisé pendant trois semaines la capitale fédérale américaine Washington et les comtés environnant en Virginie et dans le Maryland en abattant au hasard dix personnes dont des femmes et des enfants a été exécuté mardi 10 novembre dans la soirée par injection mortelle en Virginie.

Ce Noir de 48 ans qui avait été surnommé le «sniper de Washington» avait provoqué une véritable psychose dans toute la région de Washington pendant son équipée sanglante entre le 2 et le 22 octobre 2002. Certaines familles avaient même envoyé leurs enfants au loin à l'abri.

Muhammad dont les motifs n'ont jamais été vraiment éclarcis se dissimulait dans le coffre spécialement aménagé de sa vieille Chevrolet pour abattre, au hasard, ses victimes d'une seule balle à l'extérieur de centres commerciaux, d'écoles ou de stations service. Une personne avait été assassinée à Washington, six dans l'Etat voisin du Maryland et trois en Virginie. Trois autres personnes avaient été blessées et ont survécu à leur blessure par balle. Hommes, femmes, enfants, Blancs, Noirs: le tireur frappait totalement au hasard. ll est soupçonné d'avoir également abattu d'autres personnes dans d'autres Etats lors d'une traversée des Etats-Unis de ouest en est avant de venir dans la région de Washington.

John Allen Muhammad, ancien soldat ayant participé à la guerre du Golfe en 1991, formé comme tireur d"élite par l'armée américaine pendant la guerre avait un complice, Lee Boyd Malvo, âgé à l'époque de 17 ans, qui purge aujourd'hui une peine de prison à vie.

A deux reprises, la police avait retrouvé sur le lieu d'un meurtre des messages du tireur affirmant «Appelez-moi Dieu» ou «Vos enfants ne sont jamais en sécurité nulle part» et réclamant le versement de 10 millions de dollars pour arrêter le massacre. Une empreinte laissée sur un de ses messages a causé sa perte. Après une chasse à l'homme mobilisant toutes les forces de police de la région de Washington, John Allen Muhammad et Lee Boyd Malvo avaient fini par être piégés.

La Cour suprême a rejeté lundi 9 novembre le dernier recours de John Allen Muhammad et le gouverneur de Virginie, Timothy Kaine, a refusé mardi 10 novembre de lui accorder sa grâce. Ces avocats ont regretté mardi de ne pas avoir eu le temps d'épuiser tous les recours. «Nous n'avions pas déposé un appel de dernière minute ou un appel extraordinaire, nous faisions notre premier recours devant la Cour suprême», a expliqué l'un d'entre eux.

[Lire l'article complet sur le WASHINGTON POST]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: John Allen Muhammad  Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte