Tech & internet

Les URLs en emoji, c'est (presque) pour maintenant

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 10.11.2016 à 12 h 04

Repéré sur Quartz, Fast Company

Jusque-là, c'était compliqué, mais un registraire de noms de domaine veut changer la donne.

What's on your mind? | Pietro Zanarini via Flickr CC License by

What's on your mind? | Pietro Zanarini via Flickr CC License by

Vous vous êtes toujours demandés comment rendre votre url la plus sympa possible, tout en la rendant très compliqué à taper? Il y a désormais un service pour ça. Fast Company raconte que l'on peut désormais utiliser des emoji pour des noms de domaine, et en profiter pour placer quelques emojis :poo: et :heart: en chemin.

«La semaine dernière, GoDaddy a organisé un hackathon internet. Le vainqueur était un moteur de recherche d'enregistrement de noms de domaine emoji, ce qui permet à la fois de chercher et d'acheter des noms de domaine, entièrement composés d'emoji. Ils marchent comment n'importe quelle autre URL. Le service marche mieux –forcément– si vous l'utilisez avec votre iPhone ou votre Android, mais pouvez aussi facilement le faire sous Mac en faisant apparaître la barre d'outils d'emoji (il faut appuyer sur la barre d'espace + Command + ctrl).»

Sur ❤❤❤.ws, on apprend –bonne nouvelle– que ce concept marche avec tous les navigateurs, que l'on ne peut pas mélanger caractères normaux et emoji, et on découvre aussi comment cela fonctionne:

«Tous les domaines, sont en ASCII, même si vous voyez le nom de domaine presenté avec un emoji. La technique n'est pas très importante, mais la chose à savoir est que le navigateur utilise une stratégie appelée “punycoding” pour convertir “❤❤❤” en “xn--qeiaa”, en coulisses. La plupart des navigateurs cachent ce processus... mais même s'ils ne le font pas, ça marche.»

Encore quelques problèmes

Comme l'explique Quartz, l'arrivée des noms de domaine en emoji est une suite logique de l'avènement de l'internet mobile, où les emoji sont devenus un langage universel que tout le monde peut comprendre:

«Tous les signes sont là. Apple a construit un clavier emoji dans la Touch Bar de son nouveau MacBook Pro. GoDaddy a lancé son nouveau service le 28 octobre. Et les professionnels du marketing sont déjà là. Coca a lancé une campagne de pub en Amérique du sud sur :smileyface:.ws en 2015, et une compagnie aérienne norvégienne fait de la pub pour des vols à direction de Las Vegas sur son site: :avion::machineàsous::argent:.ws.»

Pour autant, Quartz explique que le chemin est semé d'embuches. Les moteurs de recherche ne sont pas concçus pour les trouver, les enregistrer est difficile, et seuls quelques domaines de pays le permettent.

«De nombreus barrières techniques et de propriété intellectuelle barrent la route des URLs en emoji pour qu'elles soient disponibles partout. L'Icann –l'instance régulatrice de ce domaine– aura le dernier mot, mais GoDaddy pousse dans cette direction, de son côté.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte