Tech & internet

Le silence médiatique de Kim Kardashian pourrait lui coûter cher

Temps de lecture : 2 min

La star de téléréalité n'a rien posté depuis son agression parisienne, il y a un peu plus d'un mois de cela.

"Plus Kim Kardashian fait durer le silence radio, plus elle perd de son influence sur les réseaux" Slaven Vlasic / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
"Plus Kim Kardashian fait durer le silence radio, plus elle perd de son influence sur les réseaux" Slaven Vlasic / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Déjà plus d’un mois que Kim Kardashian se tient à l’écart des réseaux sociaux. Depuis le cambriolage de sa chambre d’hôtel parisienne –dans laquelle elle est restée séquestrée jusqu’à l’arrivée de la police la nuit du 2 octobre dernier–, la star de téléréalité n’a rien posté sur Instagram, Snapchat, Twitter et Facebook.

De quoi mesurer le stress occasionné par cette agression, surtout que, d'après les conclusions de la police, Kim Kardashian a pu être braquée à cause d'informations divulguées sur les réseaux sociaux. Une cure de silence surtout qui pourrait lui coûter très cher. Le site américain Buzzfeed s’est intéressé à la perte financière que pourrait représenter cette absence des médias sociaux.

«Plus Kim Kardashian fait durer le silence radio, plus elle perd de son influence, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur son entreprise, qui repose sur les réseaux sociaux pour générer des millions de dollars», explique Buzzfeed.

«Entre 250.000 et 500.000 dollars»

Celle qui expliquait à CBS news qu’il y a «des écueils, un manque d’intimité et [que les réseaux sociaux], ça n’est pas pour tout le monde» tout en assurant qu’elle pouvait «gérer ça» est manifestement en train de réévaluer la façon dont elle le fera dorénavant.

Trois posts Facebook programmés de longue date semble-t-il ont fait surface le 1er novembre dernier avant d'être rapidement supprimés.

Sans nouveaux contenus ajoutés, les revenus bruts de l’application de Kim Kardashian ont significativement baissé. Elle est passée de la 508e application la plus rentable sur Apple à la 1.062e place, selon APPLyzer.com.

«Les marques sont réticentes à établir un partenariat avec quelqu’un qui n’a pas de données à analyser sur un mois entier, même s’il s’agit d’une des personnes les plus célèbres du monde», selon les experts interrogés par Buzzfeed.

Toutefois, il n’y a pas trop de quoi s’inquiéter pour ses finances. Surtout que Kim Kardashian a tout de même gagné 84.894 abonnés sur Facebook, Twitter et Instagram depuis son agression:

«La valeur d’une de ses publications est toujours estimée entre 250.000 et 500.000 dollars», affirme Buzzfeed.

Slate.fr

Newsletters

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

La quantité de données produite à l’ère du numérique croit de façon exponentielle. L’humanité produit ainsi en deux jours autant de données qu’au cours des deux derniers millions d’années. Les études révèlent des chiffres astronomiques: en 2020, l...

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les produits utilisés dans ces séquences, inoffensives en apparence, sont très souvent trop gras, sucrés et salés.

Google accusé de trahir des patients en prenant le contrôle d’une appli de santé

Google accusé de trahir des patients en prenant le contrôle d’une appli de santé

Tout ça à cause de Streams, une application utilisée par les médecins anglais.

Newsletters