Monde

Ce combat de manchots est digne d’une tragédie shakespearienne

Temps de lecture : 2 min

Ils ont beau avoir la plus mignonne des démarches, les pingouins restent des êtres capables de la plus horrible des violences.

Image issue de l'émission «Animal Fight Night», de National Geographic Channel.
Image issue de l'émission «Animal Fight Night», de National Geographic Channel.

Le mois de septembre est primordial pour les manchots de Magellan vivant dans la région des îles Malouines, tout au sud du continent américain. Les mâles profitent de la saison pour s’accoupler avec leur compagne. Un moment romantique puisque l’espèce est réputée pour son extrême fidélité en amour, la monogamie étant une de leurs caractéristiques essentielles.

Mais comme dans toutes les sociétés, il y a des exceptions. Dans le dernier épisode d’«Animal Fight Night», une émission de National Geographic consacrée aux combats d’animaux tels que les lions ou les babouins, on assiste, horrifiés, à une tragédie entre deux manchots.


Un des manchots, qui rentrait paisiblement chez lui pour une nuit d’amour avec sa femme, l’a surprise «au lit» avec un autre mâle. Immédiatement, un combat débute pour faire fuir le briseur de ménage. «La plupart des oiseaux ont des os creux dans leurs ailes pour les rendre légers lors des vols, explique la voix off dans la terrible vidéo. Mais les manchots ne volent pas, leurs nageoires contiennent des os solides, qu’ils utilisent comme des battes de baseball pour se frapper jusqu’à huit fois par seconde.»

Après des coups portés d’une rare violence, les deux rivaux s’arrêtent et poussent un cri pour demander à la femelle de choisir le gagnant. Cette dernière choisit alors… le briseur de ménage. Mais l’homme trompé et humilié ne se laisse pas faire, il décide de suivre le jeune couple dans leur nid, et d’attaquer son ennemi juré à coups de bec. Très vite, le combat prend un nouveau tournant: chacun veut crever les yeux de l’autre. Le mari, ensanglanté par les coups, tente de lancer un dernier appel à sa compagne. Mais là encore, elle lui préfère son amant, sûrement plus jeune et plus fort que lui.

Abattu, le mâle trompé traîne sa douleur près de la plage, léchant vite ses blessures pour ne pas être ciblé par un oiseau de proie. Désormais seul, il espère peut-être rencontrer un jour une nouvelle compagne, qui l’acceptera pour qui il est, et ce malgré ses terribles blessures dignes d’un combat shakespearien.

Sur internet, explique Mashable, la vidéo a récolté des millions de vues et ému beaucoup d’internet, peu habitués à voir autant de violence chez ces paisibles manchots.

«Il tente une dernière fois de supplier sa femme… Mais elle n’a pas le temps pour les perdants.»

«Toi contre le pingouin qui ne devait pas t’inquiéter selon elle.»

Mais comme le rappelle Slate.com, «cette vidéo est violente, mais c’est la nature. […] C’est facile d’oublier dans ce monde rempli de mèmes à quel point les animaux sauvages et mignons sont toujours des animaux sauvages, et les animaux sauvages sont parfois, et bien, sauvages.»

On ne t’oubliera pas, petit manchot.

Slate.fr

Newsletters

Quand le Canada était antisémite

Quand le Canada était antisémite

[Blog You Will Never Hate Alone] Le 7 novembre, Justin Trudeau s'est solennellement excusé pour l'attitude de son pays lors de la Seconde Guerre mondiale. Notamment visé, le refus par les autorités de l'époque de laisser entrer des juifs fuyant le nazisme.

La NRA s'en prend aux médecins qui soignent les blessés par balles

La NRA s'en prend aux médecins qui soignent les blessés par balles

Le lobby américain des armes est furieux qu'une association de médecins demande une plus grande régulation des armes à feu.

Guerre tiède

Guerre tiède

Newsletters