Partager cet article

Voici vingt adresses gourmandes à moins de 30 euros à Paris

Salle du restaurant le Chardenoux

Salle du restaurant le Chardenoux

Histoire de bien se nourrir grâce à des additions aimables.

À l’heure où le Bouillon Chartier (7 rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris) fête son 125ème anniversaire –c’est le restaurant le moins cher de Paris, soupe de légumes à 1 euro, poulet fermier et frites à 8,90 euros dans un décor historique– nombre de bonnes tables affichent des formules et des menus à partir de 11 euros. La crise économique affecte aussi le monde de la restauration parisienne.

1.L'Ambassade d'Auvergne

Des nourritures de là-bas qui tiennent au corps: la salade aux lentilles du Puy, le jambon d’Auvergne, le bœuf de Salers et l’aligot onctueux. Un sérieux repaire pour les gourmets affamés. On boit des vins locaux. Accueil charmant.

• 22, rue du Grenier Saint-Lazare 75003 Paris. Tél.: 01 42 72 31 22. Menu au déjeuner à 22,50 euros. Pas de fermeture.
 

2.L'Assiette

L’ancien second d’Alain Ducasse, créateur de l’excellent Benoît, David Rathgeber, a repris Lulu, alias Lucienne Rousseau, le bistrot de la cuisinière chère à François Mitterrand. Un restaurant à l’ancienne, des plats d’anthologie: le tartare de crevettes, le jambon de pays, le cassoulet, les noix de Saint-Jacques nature, les gibiers et l’exquise crème caramel à se damner. Clientèle d’habitués au palais éduqué.

• 181, rue du Château 75014 Paris. Tél.: 01 43 22 64 86. Déjeuner à 23 euros. Fermé lundi et mardi.
 

3.Épicure 108

Le Japonais Tetsu Goya est devenu est très bon cuisinier français après avoir appris les bases de l’art culinaire en Alsace au Crocodile de Strasbourg, ex-trois étoiles, et à l’Auberge de l’Ill des Haeberlin, mythique établissement près de Colmar. Chez lui, dans ce modeste restaurant supervisé par Kumiko son épouse, il concocte la puissante terrine de lapin au Sylvaner, les rognons de veau au pinot noir, l’escalope de saumon au gingembre, le turbotin aux petits légumes, et la crème brûlée au thé. Atmosphère intime et haute cuisine, le maestro est seul au piano.

• 108, rue Cardinet 75017 Paris. Tél. : 01 47 63 50 91. Déjeuner à 30 euros. Fermé samedi midi, dimanche et lundi soir.
 

4.Bistrot Belhara

Romeo Balancourt

Un ancien de la «dream team» d’Alain Ducasse, Thierry Dufroux, a retapé cette «petite boîte» (Curnonsky) pour restituer avec goût des plats classiques: la terrine de sanglier et son chutney, le ris de veau au beurre, la poêlée de cèpes, le poisson du jour à la basquaise et la tarte Bourdaloue. Complet le soir.

• 23, rue Duvivier 75007 Paris. Tél.: 01 45 51 41 77. Déjeuner à 24 euros. Fermé dimanche et lundi.
 

5.La Cagouille

Dans ce décor de bistrot marin, une ode aux trésors des mers et des rivières: couteaux au beurre citronné, calamars à l’ail et oignons, moules de bouchot «brûle-doigts», turbot mousseline d’une belle fraîcheur à des tarifs d’étoilés. Un «must» à Paris.

• 10, place Brancusi 75014 Paris. Tél.: 01 43 22 09 01. Déjeuner à 29 euros. Terrasse. Pas de fermeture.

 

6.Le Chardenoux

Cyril Lignac a redonné vie et affluence à ce bistrot 1900, carrelage, banquettes en skaï, plafond peint et ambiance gourmande grâce à une carte vivante et actuelle. Œuf bio moelleux et la poêlée de champignons, tartare de saumon, Saint-Jacques rôties au chorizo, cabillaud cuit au naturel, crème coco curry, riz basmati, bœuf Angus à la béarnaise et frites, poire au chocolat, baba au rhum. Réservation obligatoire.

• 1, rue Jules Vallès 75011 Paris. Tél.: 01 43 71 49 52. Déjeuner à 22 et 27 euros. Pas de fermeture.
 

7.Comptoir du Caviar

Les frères Gardinier, propriétaires du Taillevent, de la brasserie 110 Vins au Verre et des Crayères à Reims viennent d’inaugurer cette boutique-restaurant à deux pas de la Madeleine, spécialisée dans les poissons et crustacés de Scandinavie et d’Écosse, des caviars Baeri et Schenkri –23 euros les 20 grammes, l’osciètre à 32 euros. Du saumon fumé de Norvège, d’Écosse, de la Baltique, de 19 à 29 euros les deux tranches avec salades, du homard canadien (29 euros), King Crab (35 euros) ou européen (55 euros). Grand choix de tarama sont celui aux truffes (4,50 euros les 50 grammes). Un spot de choix bien situé.

• 23, boulevard Malesherbes 75008 Paris. Tél.: 01 45 22 55 03. Bon menu Tout Saumon à 29 euros avec un café gourmand. Fermé dimanche.
 

8.Les Canailles

Deux anciens du Crillon et de chez Dominique Bouchet (75008), Sébastien Guillo et Yann le Pévédic, ont investi cette table du quartier Saint-Georges et proposent des assiettes de purs délices. Bouchée à la reine rarissime, carpaccio de langue de bœuf gribiche (une merveille), fricassée de rognons de veau Madère, île flottante au caramel. Un régal à chaque assiette. Archi complet aux deux repas.

• 25, rue La Bruyère 75009 Paris. Tél.: 01 48 74 10 48. Déjeuner à 27 euros. Fermé samedi et dimanche.
 

9.L’entredgeu

Philippe et Pénélope Tregdeu animent ce bistrot exemplaire pour le répertoire des plats d’hier, à peine personnalisés et si goûteux. Brandade en croquettes sauce thaïe, maquereaux fumés sauce aigrelette, boudin noir béarnaise, poitrine de cochon confite, riz au lait. À recommander aux fins palais.

• 83, rue Laugier 75017 Paris. Tél.: 01 40 54 97 24. Déjeuner à 25 euros. Fermé dimanche.
 

10.Philippe Excoffier

C’est l’ancien chef de l’ambassade des États-Unis à Paris, formé chez Alain Senderens, qui a ouvert ce bistrot chic tout près des tables du maestro Christian Constant rue Saint-Dominique (75007). Ravioles de foie gras dans un bouillon de poule, filet de carrelet au beurre blanc, Parmentier de joues de bœuf à la bourguignonne, barre de chocolat au poivre. Une partition en constante évolution.

• 14, rue de l’Exposition 75014 Paris. Tél.: 01 45 51 78 08. Déjeuner à 23 euros. Fermé dimanche.
 

11.Les Fables de La Fontaine

La Niçoise Julia Sedefdjian se frotte à la grande cuisine à base de produits modestes et réussit de singulières prouesses: haddock cru et cuit à l’œuf croustillant, le gravlax de saumon, le lieu de petite pêche en aïoli et légumes (beau plat), la salade façon niçoise et le sablé breton sorbet citron enchantent tous les fidèles. Complet aux deux services.

• 131, rue Saint-Dominique 75007 Paris. Tél. : 01 44 18 37 55. Déjeuner à 25 euros. Pas de fermeture.

 

12.L’Alsace aux Champs-Élysées

L’ancienne Maison d’Alsace a été relookée par le Groupe Bertrand, la terrasse sur l’avenue reste le joyau lumineux de cette brasserie de tradition où l’exquise tarte à l’oignon, la choucroute aux six viandes et la poire pochée au pinot sont des spécialités ancestrales. On sert à toute heure.

• 39, avenue des Champs-Élysées 75009 Paris. Tél.: 01 53 93 97 00. Déjeuner à 20,90 euros. Pas de fermeture.

 

13.Thoumieux

Ancien professeur de cuisine chez Alain Ducasse Entreprise, deux étoiles à l’Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence, Sylvestre Wahid a repris les deux tables de cette adresse fameuse du VIIe arrondissement. Il a installé un restaurant double étoilé à l’étage et, au rez-de-chaussée, réanimé la brasserie aux miroirs et banquettes. Excellente carte : les cuisses de grenouilles et cocos mijotés, le cœur de thon rouge mi-cuit, l’œuf mollet au caviar et vin jaune, la volaille fermière aux girolles, l’éclair au chocolat. Remarquable carte d’un grand cuisinier.

• 79, rue Saint-Dominique 75007 Paris. Tél.: 01 47 05 79 00. Déjeuner à 29 euros. De 12 heures à minuit.
 

14.La cuisinière lyonnaise

C’est un homme, un chef expérimenté, Mathieu Salès, qui envoie des plats de la tradition culinaire française : les fonds d’artichauts aux escargots, le chou farci de crabe et merlan, le suprême de volaille pomme purée, le Saint-Marcellin crémeux et les vacherins glacés. Bondé au déjeuner, plus calme le soir.

• 37, rue Saint-Ferdinand 75017 Paris. Tél.: 01 45 74 69 20. Déjeuner à 19 euros. Fermé samedi midi et dimanche.
 

15.Ma Chère et Tendre

Cette enseigne cocasse masque le vaste steakhouse du rez-de-chaussée à l’Hôtel Méridien voué à un bon choix d’AOC de viandes françaises et étrangères : Aubrac, Limousine, Angus, Simmental (Bavière), Charolais et Charolles… présentées en carpaccios, rumstecks, en filets, entrecôtes, tartares… pour carnivores. Cheesecake. Une heureuse initiative, joli choix de sauces parfumées.

• Le Méridien Étoile, 81, boulevard Gouvion-Saint-Cyr 75017 Paris. Tél. : 01 40 68 30 40. Déjeuner à 30 euros. Pas de fermeture.
 

16.Salon de thé Gaudard aux Tuileries

Cet artiste du Mont Blanc et de la Tropézienne propose au déjeuner, jusqu’à 18 heures, un remarquable buffet chaud et froid digne d’un bon restaurant. Le croque-monsieur au jambon de l’Aveyron, comté et pain de mie toasté a été élu le Meilleur de Paris par un hebdomadaire spécialisé (14,50 euros), à côté de la tourte lorraine aux viandes marinées (14 euros) et du rarissime vol-au-vent de légumes fondants au poulet rôti (18 euros). Paris Brest aux éclats d’amandes et crème pralinée (8,50 euros). Une aubaine dans ce beau quartier.

• 1, rue des Pyramides 75001 Paris. Tél. : 01 71 18 24 70. Déjeuner à moins de 30 euros. Fermé lundi.
 

17.Louvre Bouteille

Face à l’admirable église de l’Oratoire, ce bistrot de quartier a hérité de Mathieu Boulay, un jeune chef fils de boucher, qui mitonne un excellent tartare, un saumon mariné aux petits pois et thé, une joue de bœuf confite millefeuille de légumes, et le Saint Honoré à la pistache. Cave du grand sommelier Frédéric Lebel.

• 150, rue Saint-Honoré 75001 Paris. Tél. : 01 73 54 44 44. Déjeuner à 19,50 euros. Fermé samedi et dimanche.
 

18.Bistro Volnay

Philippe Marques qui a repris ce restaurant animé tout près de l’Opéra et du Ritz est un ancien de chez Alain Senderens, ex-trois étoiles, face à la Madeleine, parti à la retraite ô combien méritée. À la carte du chef Thomas Moretto, venu du George V, on retrouve le délicieux tartare de veau aux langoustines et le divin chocolat fondant Samana, deux plats du souvenir. Côte de bœuf normande et cabillaud côtier. Très animé à midi.

• 8, rue Volnay 75002 Paris. Tél.: 01 42 61 06 65. Déjeuner à 25 euros. Fermé samedi et dimanche.
 

19.Mensae

Sur les hauteurs de Belleville, Thibault Sombardier, chef étoilé d’Antoine (75016) et Kevin d’Andréa, finaliste de Top Chef 2014, ont inventé ce bistrot zen, clair et convivial, dont l’atout majeur reste une carte du marché très attrayante pour le gourmet. Mini sandwich à la truffe noire, terrine de foies de volaille, aile de raie grenobloise, compression de pommes fruits et glace. Les plats changent tout le temps. Une cuisine proche d’un vrai raffinement. Prix cadeaux.

• 23, rue Melingue 75019 Paris. Tél.: 01 53 19 80 98. Déjeuner à 20 euros. Fermé dimanche et lundi.
 

20.Il Vino

C’est le restaurant de style franco-italien d’Enrico Bernardo, Meilleur Sommelier du Monde et très bon cuisinier. Les plats sont escortés de vins adaptés, pas seulement de la Botte, mais de Bourgogne, de Bordeaux et de Champagne. Noix de Saint-Jacques poêlées aux carottes et curry, filet de turbot rôti aux lentilles, entrecôte à la purée de choux de Bruxelles et parfait à la pistache. Pour le juste mariage des mets et des vins. Une sorte de bonheur à table.

• 13, boulevard de la Tour-Maubourg 75007 Paris. Tél. : 01 44 11 72 00. Déjeuner à 30 euros. Fermé samedi midi, dimanche et lundi.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte