Boire & manger

VIDÉO. Vous allez adorer le Turducken (même sans fêter Thanksgiving)

Élise Renoleau, mis à jour le 23.11.2016 à 10 h 56

Un poulet dans un canard dans une dinde. Avec de la farce et du bacon. Que demander de plus?

Le Turducken a été inventé en Louisiane dans les années 80

Ceux qui jurent que l’on n’a rien à envier à la gastronomie américaine n’ont sans aucun doute jamais entendu parler du turducken. Un monument du «toujours plus», une célébration de l’excès, une épopée gastronomique. Le turducken, c’est un poulet dans un canard dans une dinde. Avec des couches de farce entre chaque et du lard selon les recettes. En toute simplicité.

J’ai entendu parler du turducken pour la première fois grâce à ma soeur, qui vit aux États-Unis depuis une quinzaine d’années. C’était il y a quatre ou cinq ans, on discutait sur Facebook un peu avant Thanksgiving et elle me décrivait le repas qu’elle avait prévu. Quand j’ai lu «un poulet dans un canard dans une dinde», j’ai ouvert des yeux ronds. Des flashbacks de repas de Noël gargantuesques ont défilé devant mes yeux, mais aucun ne semblait égaler l’extravagance de cette idée.

Je me suis d’abord demandé «mais... comment?», avant qu’elle ne m’explique qu’évidemment, on désossait chaque volaille avant de les farcir avec la suivante. Ma deuxième réaction a été de lui demander pourquoi faire subir ce sort à ces pauvres volatiles? Et bien sûr, il n’y a que ceux qui n’ont jamais goûté la tendresse, le moelleux, le mélange subtil des saveurs du turducken qui posent cette question.

De la Lousiane à «How I Met Your Mother»

Le nom «turducken» est un mot-valise composé par l’association des trois mots anglais désignant chaque volaille: «tur» pour turkey, «duc» pour duck et «ken» pour chicken. L’origine du plat n’est pas connue de façon certaine, mais il semblerait que la recette ait été créée dans les années 1980 en Lousiane. On attribue sa popularisation à Paul Prudhomme, célèbre chef cuisinier américain d’origine cajun, qui a publié la recette du turducken dans son livre The Prudhomme Family Cookbook en 1986. Mais sa création est aussi revendiquée par Hebert's Specialty Meats, une entreprise de Maurice en Louisiane. L’histoire raconte qu’en 1985, un fermier du coin est un jour arrivé chez eux avec une dinde, un canard et un poulet et leur a demandé de créer un plat mélangeant ces trois volailles. Et c’est ainsi que serait né le turducken, devenu depuis leur grande spécialité.

Plutôt que d’utiliser des volailles entières, j’ai choisi de faire une version plus petite avec des escalopes et filets. Ainsi, même si vous n’êtes pas un as du désossage, vous pourrez tout de même goûter cette merveille

Si vous n’en avez jamais mangé, le mot turducken ne vous est peut-être pas étranger. Depuis trente ans le turducken est devenu très populaire et on trouve beaucoup de références à ce plat dans les séries américaines. Dans How I Met Your Mother par exemple, Ted invente une variation du Turducken en voulait farcir une dinde avec une autre dinde, qu’il appelle «Turturkeykey».


Dans Glee, le coach Beiste mange un turducken pendant sa pause-déjeuner. Ou dans Malcolm, Reese décide de faire cuire la dinde de Thanksgiving dans une lotte, décrivant la dégustation comme «manger Mona Lisa». Ou dans Supernatural, American Dad, et bien d’autres.

Une recette simplifiée à la portée de tout le monde

La recette que je vous propose aujourd’hui est une version simplifiée du turducken. Mais je vous l’assure, tout aussi savoureuse. Plutôt que d’utiliser des volailles entières, j’ai choisi de faire une version plus petite avec des escalopes et filets. Ainsi, même si vous n’êtes pas un as du désossage, vous pourrez tout de même goûter cette merveille. Je vous donne aussi dans la vidéo quelques astuces pour simplifier le ficelage: montez les couches de votre turducken sur un papier cuisson, sur lequel vous aurez préalablement placer les ficelles de cuisine. Ensuite vous n’aurez qu’à attraper le papier cuisson et transférer le turducken dans un plat à cake pour le ficeler de façon plus uniforme, avant de le retourner dans un plat. Autre indication importante: ne salez surtout pas. Les couches de bacon suffisent largement à assaisonner le plat. Bon appétit!

Les ingrédients:

  • une escalope de dinde
  • un filet de canard sans la peau
  • un filet de poulet
  • une quinzaine de tranches de lard fumé
  • 2 carottes
  • 3 oignons
  • 3 croissants ordinaires
  • 1 bouillon cube de volaille

La recette du turducken:

Couper les carottes et les oignons en petits dés.

Hacher les croissants en petits morceaux.

Verser un peu d’huile d’olive dans une poêle et faire revenir carottes et oignons.

Ajouter les croissants et mélanger.

Couvrir avec du bouillon de volaille et laisser mijoter.

Étaler une feuille de papier cuisson sur le plan de travail.

Disposer trois ficelles de cuisine horizontalement et deux verticalement.

Disposer une première couches de fines tranches de lard fumés, en les superposant.

Placer l’escalope de dinde, préalablement ouverte en deux si elle n’est pas assez fine.

Couvrir d’une couche de farce, bien applatie.

Ajouter une couche de lard.

Déposer le filet de canard, ouvert en deux.

Remettre une couche de farce et de lard.

Faire la même chose avec le poulet.

Attraper les bords du papier cuisson et transférer le tout dans un moule  à cake, pour faciliter le ficelage final.

Retourner le moule à cake dans un plat allant au four.

Faire d’abord griller la couche extérieure de lard à 240°c pendant 10 minutes.

Puis laisser cuire 30 minutes à 150°c.

Trancher le turducken avec un couteau à pain.

Déguster.

Retrouvez d'autres recettes en vidéo dans notre playlist YouTube dédiée et sur notre page Facebook.

Élise Renoleau
Élise Renoleau (14 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte