Partager cet article

Les femmes aussi ont droit au manque d'originalité vestimentaire

Capture d'écran des Séries «Under The Dome» et «Parks and Recreation»•

Capture d'écran des Séries «Under The Dome» et «Parks and Recreation»•

Pourquoi le conformisme de ce qu'elles portent menacerait plus leur individualité que celle des hommes?

«Au quotidien, ma tenue est toujours composée d’une veste J.Crew couleur olive», raconte Edan Lepucki, auteure d’un article publié dans le NY Mag. Anecdotique? Ordinaire? Oui, mais c’est justement là où la journaliste veut en venir: elle fait l’éloge du manque d’originalité vestimentaire.

Cette veste a beau avoir été portée par une mère de famille dans Modern Family, deux fois dans Scandal, deux autres fois dans Parks and Recreation et avoir fait une apparition éclair dans Fifty Shades of Grey, Edan Lepucki ne l’échangerait contre rien au monde, peu importe s’il lui arrive souvent de croiser des femmes qui la portent dans la rue –et qu'elles en soient gênées.

«Que cette veste soit un choix de garde-robe tout à fait crédible pour tant de femmes et pour tant de personnages de séries et de films prouve son pouvoir. À l’image des meilleurs vêtements ordinaires, cette veste ne place pas le corps au second plan mais lui donne du pouvoir. Elle est presque invisible, et ça rend la personne qui la porte visible», décrit Edan Lepucki.

Même l’une de ses amies porte la même veste.

«Je suis désormais heureuse de faire partie de ce vaste clan de femmes, même si l’amour commun que l’on porte pour cette veste fait de nous des “basic bitches” [comprenez des “pétasses” dénuées de personnalité]», déclare la journaliste.

Un terme genré, comme elle le précise. Et ce n'est pas un hasard: 

«C’est la conformité des femmes, pas celles des hommes, qui est considérée inférieure. La garde-robe d’un homme est banale depuis des décennies sans pour autant menacer son individualité, sans pour autant refléter sa personnalité ou son manque de personnalité, argumente Edan Lepucki. Arrêtons de juger une femme par rapport à ce qu’elle porte.»

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte